Grenier Recrutement

Comment postuler avec succès à l’interne

par Grenier Recrutement, le 18 février 2020


Excellente nouvelle, vous avez trouvé un emploi que vous aimerez certainement. Le seul hic ? C’est à votre lieu de travail actuel, et vous ne savez pas comment augmenter vos chances de l’obtenir sans déranger votre gestionnaire actuel.

Bien que l’opportunité elle-même soit passionnante, un transfert interne peut être un territoire difficile à naviguer. Il est donc utile de se familiariser avec les meilleures pratiques dans ce domaine. Voici sept conseils pratiques à garder à l’esprit si vous prévoyez postuler pour un emploi au sein de votre entreprise.

Suivez le protocole de l’entreprise

De nombreuses entreprises ont spécifié une procédure officielle à suivre pour tout employé souhaitant postuler dans l’entreprise même. Vérifiez si votre entreprise en a une — cela sera probablement stipulé dans l’offre d’emploi interne — et assurez-vous d’y adhérer. Si vous ne savez pas si votre lieu de travail a des règles de conduite à suivre, planifiez une réunion avec un représentant des RH pour en savoir plus. En fait, c’est toujours une bonne idée de consulter votre service des ressources humaines lorsque vous envisagez un changement interne — ils peuvent vous en dire davantage sur le poste vacant et ses exigences, évaluer vos chances avec le poste et vous conseiller sur les étapes à suivre.  

Planifiez une rencontre avec votre responsable actuel

C’est une chose difficile à faire, mais il est essentiel que vous informiez votre patron actuel dès que vous avez décidé de postuler sur un autre poste au sein de votre organisation. Il vaut mieux être transparent à ce sujet, car vous ne voulez pas que votre gestionnaire entende parler de vos plans par quelqu’un d’autre, et vous devez rester en bons termes. Demandez une réunion formelle avec lui pour discuter de votre décision — ne vous contentez pas de la mentionner avec désinvolture pendant que vous préparez un café ensemble — et, pendant votre conversation, essayez de mettre en évidence la façon dont votre changement de poste s’alignerait avec les objectifs de l’entreprise, pas seulement les vôtres.

Assurez-vous également de souligner que vous êtes reconnaissant de son leadership. Si la conversation avec votre patron se déroule bien, vous pouvez même demander des conseils sur la manière d’aborder votre candidature et lui demander s’il serait disposé à se porter garant de vos compétences et de votre expérience.

Prenez le processus au sérieux

La plus grosse erreur que vous pourriez faire en tant que candidat interne est de présumer que vous n’aurez aucun mal à obtenir le nouveau poste, car vous avez déjà un poste. Lorsque vous postulez sur un emploi au sein de votre entreprise, vous devez travailler tout aussi dur à vous vendre comme vous le feriez si vous poursuiviez un travail externe. En fait, comme de nombreuses entreprises ont tendance à négliger les bons candidats internes, vous devrez peut-être travailler encore plus dur.

Faites tout ce que vous feriez normalement si vous cherchiez un emploi ailleurs. Mettez à jour et personnalisez votre CV, rédiger une lettre de motivation solide et adaptée ; faire beaucoup de recherches ; et si vous êtes invité à un entretien interne, arrivez convenablement habillé et conduisez-vous professionnellement, même si vous connaissez bien les responsables du recrutement. La vérité est que le processus de demande n’est presque jamais qu’une formalité ; le responsable du recrutement envisagera probablement sérieusement les candidats externes, alors faites de votre mieux pour les surpasser.

Utilisez votre statut d’initié à votre avantage

Cela dit, les candidats internes ont certains avantages par rapport aux candidats externes, et vous devriez certainement en tirer parti. En tant qu’employé de l’entreprise, vous devriez trouver assez facile de collecter des informations précieuses sur le rôle, ce qu’il implique et ce que le responsable du recrutement recherche en particulier chez le bon candidat. Vous êtes également dans une position unique dans la mesure où vous pouvez facilement contacter des collègues qui travaillent actuellement dans le travail que vous envisagez (ou dans un poste similaire) pour leur poser des questions sur les hauts et les bas du poste et recueillir des conseils. Ils pourraient même vous donner des indices sur les types de questions d’entrevue qui pourraient être posées !

Faites-vous connaître auprès du responsable du recrutement

Un autre avantage majeur d’être un candidat interne est que vous avez un accès direct au responsable du recrutement — la personne qui décidera finalement qui obtiendra le poste. Vous pouvez lui remettre votre dossier de candidature en personne ou même demander un entretien d’information pour en savoir plus sur le poste vacant. Si, dans votre emploi actuel, vous interagissez fréquemment avec des cadres supérieurs qui travaillent dans la division dans laquelle vous souhaitez muter — peut-être que votre département a des réunions régulières avec leur département, par exemple — vous devez également saisir toutes les occasions de prouver votre valeur et volonté d’apprendre lors de ces échanges (sans trop mettre le paquet, bien sûr).

Énoncez l’évidence (et l’inconnu)

Lorsque vous vous préparez à postuler sur un emploi au sein de votre boite, ne laissez rien de non-dit dans votre CV et votre lettre de motivation — ou dans toute discussion — car vous supposez à tort que tout le monde dans l’entreprise est déjà au courant de vos points forts. Même s’il vous semble que vous partagez ce qui est déjà connu, vous devez clairement indiquer ce qui vous rend apte à jouer le rôle, détailler toutes vos réalisations et fournir des preuves. Si vous avez des compétences pertinentes que le responsable du recrutement peut ne pas connaître, assurez-vous de le dire.

Ne vous relâchez pas dans votre travail actuel

Il est essentiel que vous continuiez à tout donner dans votre rôle actuel tout en postulant pour évoluer à l’interne. N’oubliez pas, il est toujours possible que vous ne soyez pas embauché pour le nouvel emploi et vous devrez rester dans le même département, alors gardez des relations solides et concentrez-vous sur vos responsabilités actuelles.

 

 


Zoom sur les stages

À lire maintenant

Quel type de leader êtes-vous?
Zoom sur les stages
L’art de maîtriser une entrevue téléphonique
Faites le suivi de vos candidatures
Types de réseautage
Accélérez la transition numérique de vos ventes et marketing
Vous n’avez pas à quitter votre emploi
Transformation numérique et stratégie de marque : l’œuf ou la poule?
Soutenir une cause sociale: authenticité et cohérence avant tout
La fin du Voir: réflexions autour d'une catastrophe
Déconfinement: 11 conseils en communication pour soutenir vos plans
Du marketing en pleine pandémie?