Un site web et une nouvelle plateforme d'achats pour District M

le 4 juin 2020


La crise de la COVID aura eu un effet néfaste et ralentissant pour de nombreux secteurs d’industrie, dont celui de la publicité en ligne. L’entreprise québécoise District M a cependant effectué une refonte de son site internet et complété la mise en marché de sa toute nouvelle plateforme canadienne FLO, un outil permettant aux marques et aux agences médias d’exécuter leurs campagnes publicitaires en ligne (bannières & vidéos). 

« L a situation actuelle n’est pas évidente à gérer à bien des égards, je crois néanmoins qu’il faut rester optimiste et mettre les efforts sur les éléments que nous pouvons contrôler, tels que la gestion de l’équipe ainsi que l’amélioration de nos outils », explique Jean-François Côté, président et chef de la direction de District M. « N ous avions déjà la refonte du site et le développement de notre plateforme FLO dans notre to-do list, disons que la crise a accéléré les choses, pour le mieux. »

Le nouveau site de l’entreprise, districtm.net, permet maintenant à ses deux catégories de clients, les annonceurs et les éditeurs de contenu, d’accéder à de l’information pertinente et mieux organisée. Que ce soit pour en connaître davantage sur son ad exchange DMX, sur les formats publicitaires que l’entreprise offre ou encore pour avoir une démonstration de ses outils technologiques, le design du site est accompagné d’animations et de vidéos explicatives de ses produits et services pour en faciliter la navigation.

L’entreprise a également mis les bouchées doubles durant le confinement pour offrir du nouveau contenu à consulter à ses visiteurs. La section Ressources propose maintenant des articles variés pour tout type de lecteur, ainsi que des études de cas approfondies.

« Et ce n’est que le début. Un site Internet se doit d’évoluer constamment et nous avons un calendrier chargé d’ajouts de contenu qui permettront de rendre le site de plus en plus utile pour ses visiteurs », indique Benoit Skinazi, cofondateur & SVP ventes et marketing.

La plateforme canadienne FLO a également été lancée. Elle a été conçue pour les marques et les agences souhaitant obtenir un meilleur contrôle et de la transparence sur leurs achats programmatiques, ainsi qu’une performance optimisée sur leurs campagnes publicitaires. La plateforme est destinée à faciliter les opérations quotidiennes relatives aux achats d’inventaire publicitaire numérique, que ce soit pour les formats d'affichage standard, vidéo, Native, DOOH ou CTV. Les marques et les agences peuvent désormais accéder à ces fonctionnalités en libre-service ou encore, elles peuvent confier la gestion de leurs campagnes à l’équipe de District M

district m

 


Devriez-vous faire de la publicité en temps de crise?

À lire maintenant

Pascal Tanguay se joint à Québecor à titre de directeur général, solutions clients
 La Cuisine Communications lance des emballages 100 % recyclés
Appel de candidatures au conseil d'administration de l'AMJ
La Maison W/Havas Montréal orchestre la campagne d’image du FTA
Sondage Morneau Shepell: la santé mentale des Canadiens en baisse
Clark Influence accompagne Del Monte dans sa stratégie de contenu
La boîte de production RF2 se tourne vers le contenu de demain
Québecor choisit Broadsign pour sa division d’affichage numérique
Annie Paré nommée directrice, Communications, chez ArcelorMittal
L’Épatante Patate se dote d’un nouveau site web
Lucie Quenneville nommée directrice générale, Stratégies de Bell Média
Jean-Simon Campbell nommé président de la Jeune chambre de commerce de Québec