Jeanne-Ermine Michel

Trucs et astuces: Démarche proactive du chercheur d’emploi

par Jeanne-Ermine Michel, le 11 décembre 2014


Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il faut voir sa recherche d’emploi comme un vrai travail. Vous devez en effet vous lever le matin comme si vous alliez travailler et aussi mettre en place des actions pour obtenir un résultat: trouver un travail.

Je sais que, parfois, ça peut être dur, mais les annonces apparaissent souvent le matin sur les différents sites d’offres d’emploi. Vous devez donc, dès le matin, regarder toutes les nouvelles annonces et y répondre (enfin à celles qui vous correspondent sinon vous risquez de perdre du temps, pour ne pas avoir de résultats).

Ensuite, je vous conseille de faire une liste de toutes les entreprises ou agences où vous souhaitez travailler. Cette liste est importante, car vous allez l’utiliser comme un tableau de bord. Dans une colonne, vous inscrivez le nom de l’entreprise, puis son adresse postale, son numéro de téléphone, le site web, si vous avez un contact que vous connaissez (notamment grâce à LinkedIn!), puis, enfin, la date où vous avez envoyé soit une réponse à une annonce, soit une candidature spontanée. La prochaine colonne doit comporter une date, en général une semaine après votre envoi de candidature (spontanée ou non). Je vous conseille ensuite de téléphoner à l’employeur et d’inscrire un résumé de la conversation. Il est primordial que votre liste soit le plus à jour possible, car lorsque vous participerez à des [email protected], cette liste pourra vous aider à dire quand et avec qui vous avez été en contact. Si vous le faites à chaque appel ou courriel, vous verrez rapidement que vous gagnerez en efficacité, en précision et en énergie!

J’imagine sans peine que beaucoup d’entre vous hésitent avant d’appeler un employeur potentiel… J’ai moi-même hésité. Mais souvent, ça vous rapporte beaucoup plus, car vous pouvez avoir le courriel de la personne qui travaille aux ressources humaines, parfois même réussir à lui parler et surtout, vous pouvez savoir en direct si vous avez une chance qu’on vous rappelle ou pas. Parfois, on espère réellement avoir un poste, car on estime correspondre parfaitement à la description… Alors autant mettre toutes les chances de son côté et se présenter au téléphone (voire en vrai) à l’entreprise. Pour vous convaincre, voici mon expérience: de tous les appels que j’ai effectués durant ma recherche d’emploi, je ne me suis entretenue qu’avec une seule personne pas très réceptive à mon initiative! Tous les autres m’ont très bien accueillie. De temps en temps, j’ai même pu comprendre pourquoi je n’avais pas été choisie!

N’oubliez pas que vous êtes tout le temps à la recherche d’un emploi. Vous devez en parler au plus de monde possible! C’est une erreur de ne le dire à personne, car vous pouvez tomber sur quelqu’un qui connaît quelqu’un… Le bouche à l’oreille est précieux, au Québec comme ailleurs. Je garde en mémoire l’histoire d’une personne rencontrée, qui a réussi à avoir son premier entretien alors qu’elle cherchait un appartement à Montréal! Il faut donc oser, parler avec beaucoup de personnes et surtout être patient(e)!

Bon courage à toutes et tous.

À très bientôt,

JeMLaCoM

Pour me joindre:

Blogue: http://jmlacom.wordpress.com/
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/jeanneerminemichel
Twitter: https://twitter.com/padme42
Mon courriel: [email protected]


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes