Grenier Recrutement

Comment devenir un meilleur leader?

par Grenier Recrutement, le 7 novembre 2019


Un bon leader est beaucoup plus qu’une personne qui ne fait que déléguer des tâches ! Un leader efficace aura non seulement un impact positif sur les membres d’une équipe qu’il gère, mais aussi sur l’ensemble d’une organisation. Les salariés qui travaillent pour un bon leader ont tendance à être plus heureux, plus productifs, et sont connectés à l’entreprise — ce qui entraînera un impact tangible sur toute société. Survol de ce qu’il faut pour être un meilleur leader.

Connectez avec votre équipe

Diriger une équipe nécessite de la confiance envers les employés et vice-versa. Pour y parvenir, les leaders doivent apprendre à connecter. Afin de créer un lien avec chacun des membres de votre équipe, apprenez à connaître leur personnalité, leurs intérêts, leurs forces, leurs faiblesses, leurs loisirs et leurs préférences. Ce faisant, vous aurez un bon aperçu de leurs objectifs et motivations. Selon l’écrivain et consultant en leadership Terry "Starbucker" St.Marie, établir un lien personnel réel avec ses coéquipiers est essentiel pour développer une confiance partagée nécessaire à l’instauration d’une forte culture de responsabilité et de performances. Selon lui, un leader plus humain requiert positivisme, détermination, empathie, compassion et humilité. Ces caractéristiques permettent de créer de véritables relations avec son équipe.

Encouragez la croissance personnelle et professionnelle

Vous serez surpris de tout ce que les employés peuvent accomplir lorsque les dirigeants croient en eux et leur donnent l’occasion d’apprendre et de grandir. Encouragez la liberté et la créativité ! N’ayez pas peur d’agir en cheerleader de l’équipe et investissez dans le succès et la croissance de vos employés. 

Adoptez une attitude positive

Même si les dirigeants souhaitent que les opérations quotidiennes de leur équipe se déroulent sans heurts, ils se buteront occasionnellement à un obstacle. Que ce soit une erreur mineure ou majeure, la façon dont vous gérez une situation négative en dit long sur vos compétences en leadership. L’auteur de The Measure of a Leader, Robert Mann, recommande de se concentrer sur le bien dans toutes les circonstances. Mann suggère d’examiner trois aspects positifs d’un problème avant d’identifier ce qui le rend insatisfaisant. Focaliser sur des solutions plutôt que des problèmes peuvent aider votre équipe à maintenir un engagement positif.

Donnez du feedback

Des commentaires directs et honnêtes, même s’il s’agit de critiques, seraient le meilleur moyen de guider votre équipe dans la bonne direction. Taso Du Val, le PDG et fondateur du réseau de talents freelance Toptal, affirme que si vous n’êtes pas directs, les gens ne sauront pas ce que vous pensez vraiment d’eux et de leur travail et ils ne pourront pas s’améliorer. En plus de donner du feedback constructif et des évaluations de performance, reconnaissez les réalisations d’un employé. Célébrez leurs victoires et remerciez-les pour leur travail acharné. Soyez reconnaissant !

Demandez du feedback

Les membres de votre équipe ne sont pas les seuls à pouvoir bénéficier d’un feedback honnête. Il est vrai qu’une auto-évaluation de votre leadership peut être difficile. N’hésitez pas à demander à vos mentors, à vos collègues et même à votre personnel d’évaluer votre efficacité. En parlant avec vos amis et vos pairs, vous aurez la perspective nécessaire sur votre style de leadership et de votre approche. Suivre un coach en leadership et assister à des formations peuvent aussi vous aider à distinguer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans votre style de leadership et ainsi vous aider à vous améliorer.

Soyez ouvert

Les bons leaders ont l’intelligence émotionnelle nécessaire pour comprendre et accepter le fait que le changement est inévitable. Pas toujours facile de s’adapter, mais l’innovation est essentielle pour que votre organisation survive et prospère. Soyez flexible ! Au lieu d’essayer de maintenir un statu quo, adoptez le changement et l’innovation. Soyez ouvert aux nouvelles idées et aux modes de pensée alternatifs. Tout un chacun apporte une perspective unique à la table et c’est ce dont il faut tirer parti et non décourager.

Comprendre et gérer sa motivation

Comprenez votre propre motivation. Si vous occupez votre poste simplement parce que c’est « un job », cela se verra. Pour être un leader efficace, vous devez être motivé de la bonne façon. Est-ce l’argent ou le prestige qui vous tient à cœur, ou voulez-vous sincèrement inspirer les gens à faire mieux ? Terry "Starbucker" St.Marie suggère aux dirigeants de se demander pourquoi ils veulent être des leaders. Il considère le leadership comme un honneur et une vocation. Selon lui, si vous sentez que le leadership est votre destin et que vous ferez une différence dans le monde, alors vous partez de bonnes intentions.

N’oubliez pas qu’être un bon leader prend du temps. Si certaines personnes ont naturellement les bonnes compétences en leadership, il y a toujours place à l’amélioration. Le leadership peut être acquis !


Comment gérer les conflits au travail?

À lire maintenant

À court d’idées d’activités de team building?
Pepsico ou The Coca-Cola Company?
7 signes qui prouvent qu’il est temps de quitter votre emploi
Aligner son design web avec son image d’entreprise
Comment gérer les conflits au travail?
3 tendances en 2020 dans les médias sociaux et contenus de marque
Le «unboxing» version écolo, c’est possible?
Les 4 niveaux de la connaissance
Perdre par un but
12 signes que votre entreprise est prête pour le Marketing Automation
La tendance est au «Bring Your Own Dog» au bureau
Comme se porte la marque de votre OBNL?