Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur - De par… le monde?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 22 mars 2016


La locution de par nous vient de l’expression de part qui signifiait, au XIIe siècle, de la part de quelqu’un ou au nom de, en l’occurrence, de part le roi!

Aujourd’hui vieillie – et pour cause – la locution de par est souvent utilisée, à raison, dans l’expression de par le monde, mais à tort au sens de en raison de, du fait de ou grâce à. L’usage de cette locution n’a donc plus tout à fait sa raison d’être, surtout depuis que l’Office québécois de la langue française a publié une liste très fonctionnelle d’expressions charnières à utiliser! Allez y voir ici!

-

Lucie Fauteux, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles