Grenier Recrutement

Réduisez votre stress au boulot

par Grenier Recrutement, le 2 février 2021


Tout le monde peut ressentir du stress lié au travail, à la famille, aux décisions importantes et plus encore. À la fois physique et mental, le stress peut être causé par des événements majeurs comme la maladie, le décès d’un être cher, un changement de responsabilités au boulot, la perte d’un emploi, etc. Les événements quotidiens sont également sources de stress. Ce stress n’est peut-être pas aussi apparent pour vous, mais l’impact constant et cumulatif de ces petits facteurs de stress peut faire des ravages sur votre bien-être physique et mental. La clé pour apprendre à gérer le stress au travail afin de le maintenir à un niveau sain est de s’assurer qu’il ne devienne pas écrasant. Plus facile à dire qu’à faire, non ? Voici quelques méthodes pour vous aider à alléger le stress.

Le bien-être au travail
Votre lieu de travail doit favoriser votre bien-être tout au long de la journée. Même si beaucoup de salariés travaillent depuis la maison depuis le début de la pandémie, pas tout le monde n’a la chance d’avoir un bureau à domicile dédié. Vous pouvez toutefois rendre votre travail à distance plus agréable avec ces quelques trucs.

  • Ajouter de la verdure à votre décor. En plus d’améliorer la qualité de l’air, l’ajout de plantes d’intérieur à votre bureau peut avoir un effet apaisant et rendre votre espace plus calme.
  • Lumière naturelle. Si possible, évidemment. La création d’un espace de travail lumineux et naturel peut grandement contribuer à votre humeur et à votre productivité.
  • Une cruche d’eau. Rester hydraté tout au long de la journée aide à garder votre cerveau alerte, ce qui offre des conditions idéales pour la pensée créative et la résolution de problèmes. Cela garantit également que votre corps vous rappellera de vous lever et de bouger lorsque vous avez besoin de faire une pause pipi !

Prioriser et organiser
Le simple fait de se sentir dépassé peut être un facteur de stress majeur. Une excellente façon de réduire considérablement votre stress est d’apprendre à gérer le stress au travail en priorisant et en organisant. Voici comment procéder.

  • Clarifiez les objectifs. Avant de pouvoir établir des priorités, vous devez définir des objectifs clairs. Prenez le temps de vous asseoir avec votre gestionnaire pour clarifier vos objectifs. Assurez-vous que vos activités quotidiennes correspondent à l’un de vos objectifs primordiaux.
  • Prioriser par rapport aux objectifs. Ne fixez pas de priorités arbitrairement. Utilisez vos objectifs pour évaluer l’importance de chaque tâche.
  • Concentrez-vous sur 2-3 choses au maximum. Si tout est une priorité, rien n’est une priorité ! Concentrez-vous sur les « plus gros leviers », c’est-à-dire les 2 ou 3 choses chaque semaine qui auront le plus grand impact sur vos objectifs.
  • Fixez des délais. En règle générale, si une tâche n’a pas de date limite, elle sera mise de côté pour une tâche qui en a une. Fixez des délais réalistes pour tout, et tout sera fait.
  • Utilisez votre calendrier. Planifiez vos semaines dans votre calendrier afin de maximiser le temps limité dont vous disposez chaque semaine.
  • Faites une liste de choses à faire. Si simple, mais si efficace. Pour vous assurer que les choses sont faites, écrivez-les dans un cahier ou une application de prise de notes. Si vous êtes toujours débordé, utilisez un logiciel de gestion des tâches comme monday.com ou todoist.com afin de garder un œil sur votre activité quotidienne et assurez-vous que rien ne passe entre les mailles du filet.

Former des relations positives
Se faire des amis au travail n’est pas toujours facile. Une étude sociologique suggère que les gens peuvent avoir besoin de passer jusqu’à 200 heures ensemble avant de se considérer comme des « amis proches ». Les heures passées à créer des liens au travail peuvent aider à créer des amitiés, mais le temps de qualité consacré à la consolidation d’équipe peut accélérer le processus.

Voici quelques conseils pour favoriser des relations personnelles positives au travail :

  • Laissez tomber votre smartphone! Au lieu de crouler sous le flux des publications Instagram à l’heure du lunch, laissez votre téléphone à votre espace de travail pendant les pauses et échangez (à deux mètres de distance) avec vos collègues.
  • Encouragez la vulnérabilité. Pourquoi ne pas faire des exercices de vulnérabilité au sein de votre organisation ? Après s’être séparé en petits groupes de quatre ou cinq, tout le monde est encouragé à partager quelque chose de personnel — souvent une expérience significative (en lien avec le travail). Les relations nouées au cours de ces exercices de vulnérabilité peuvent être à la base de relations plus profondes et les plus durables !
  • Organisez un événement interactif. Après une longue semaine, planifiez un événement qui stimule la créativité et la résolution de problèmes pour réduire le stress au travail. Mais que faire si vous travaillez à distance ? Rassemblez tout le monde en ligne !

Faites plus d’exercice
Avec ses propriétés stimulantes d’humeur et de libération d’endorphine, l’exercice régulier est un réducteur naturel du stress. La capacité de l’exercice à élever l’humeur est bien documentée. L’exercice aide également à vous débarrasser de vos pensées stressantes. En vous entraînant à être dans l’instant présent et à vous concentrer sur les mouvements de votre corps (plutôt que de réfléchir à vos inquiétudes), l’exercice peut être une forme de méditation active et avoir un effet calmant sur le corps et l’esprit. Visez un minimum de 30 minutes d’activité par jour. Si vous n’avez pas le temps d’insérer une séance de jogging ou de gym à la maison avant ou après le travail chaque jour, voici quelques conseils pour augmenter votre mobilité au bureau :

  • Lancez un défi de bien-être. Gamifiez le fitness d’entreprise en lançant un défi de bien-être. Visez un objectif à l’échelle de l’équipe, mais récompensez également les meilleurs joueurs pour favoriser une compétition amicale.
  • Passez à un « Active Desk ». Rester assis pendant de longues périodes à votre bureau n’est pas bon pour la santé. Alternativement, les bureaux debout vous permettent de vous lever de votre chaise et de vous lever.  
  • Accordez-vous de courtes pauses pour bouger. Levez-vous de votre chaise, faites quelques étirements. Bougez !

Dormez suffisamment
Des chercheurs de la faculté de médecine de Harvard ont découvert qu’un mauvais sommeil peut être un facteur contributif au stress. En effet, le manque de sommeil inhibe votre capacité à faire face à des niveaux de stress, même normaux, et affecte négativement votre humeur et vos perspectives. Il est difficile de réduire votre stress si vous êtes nerveux et irritable par manque de sommeil. Voici quelques conseils pour remettre votre horaire de sommeil sur la bonne voie.

  • Faites vos nuits. Les personnes les plus productives savent que vous ne pouvez pas fonctionner à des performances optimales sans les effets régénérateurs d’un sommeil adéquat. Alors, ne lésinez pas !
  • Respectez un horaire. Réglez l’horloge interne de votre corps en allant vous coucher à la même heure chaque nuit. Vous devriez pouvoir vous endormir assez rapidement et vous réveiller à la même heure chaque jour sans réveil.
  • Éteignez les écrans 1 heure avant d’aller vous coucher. Qu’il s’agisse de la télévision, des ordinateurs portables ou de nos smartphones, les écrans maintiennent notre cerveau occupé et nous empêchent de nous endormir. Terminer votre journée avec une activité saine et éviter le temps passé devant un écran peut vous aider à mieux faire face à un travail exigeant.
  • Faites des power nap si possible (et si vous aimez ça !) : 15 à 20 minutes, max. L’objectif est d’obtenir le plus souvent un bon sommeil, de sorte que vous soyez lucide et prêt à affronter la journée.

En fin de compte, la gestion du stress au travail dépend en partie de votre état d’esprit. Gardez les facteurs de stress sous contrôle afin qu’ils ne deviennent pas des sources majeures de stress négatif.

  • Restez positif. Une bonne façon de faire est d’exprimer sa gratitude. Il est surprenant de voir à quel point votre point de vue est différent lorsque vous vous efforcez de reconnaître les personnes et les choses de votre vie que vous avez la chance d’avoir.
  • Résistez au perfectionnisme. Ne craignez pas les erreurs, apprenez d’elles. Le désir d’être parfait peut faire chuter votre stress et votre estime de soi. Reconnaissez que les échecs ne vous définissent pas, ce ne sont que des opportunités d’apprentissage et de croissance.
  • Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler. Une grande partie de l’anxiété que nous éprouvons est liée à l’incertitude causée par des choses hors de notre contrôle. La meilleure façon de lutter contre cela est de se concentrer uniquement sur les choses que nous pouvons contrôler — comme nos efforts, notre attitude et la façon dont nous traitons les gens — plutôt que sur les résultats que nous ne pouvons pas.

Namasté.


Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi

À lire maintenant

Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi
Tout ce que je ne vous vendrai jamais
C’est le temps de penser au temps des Fêtes: eh oui !
Mauvais coup médiatique: le porc
Stratégies pour retenir les talents
TikTok & Influence: le nouvel Eldorado du marketing digital
Êtes-vous joignables 100% du temps?
Comment concilier vie familiale et travail?
Sabotez-vous votre carrière?
Black Friday et consommation responsable, un rêve impossible?