Grenier Recrutement

Comment gérer les conflits au travail?

par Grenier Recrutement, le 5 novembre 2019


Redoutez-vous le conflit au travail ? Quand bien même que vous l’appréhenderiez, il se peut que des situations délicates se posent occasionnellement au sein d’une organisation. Qu’il s’agisse d’un « clash » de personnalité, de désaccords sur la tournure d’un projet ou de tensions à la hausse durant une période particulièrement « rushante », de nombreuses raisons peuvent expliquer un litige. Non résolu, un conflit qui perdure peut miner la qualité d’un environnement de travail. Ci-dessous vous retrouverez quelques pistes pour gérer des conflits avec brio.

Oubliez qui est « gagnant »

La seule victoire en matière de gestion de conflit est un terrain d’entente mutuel. Tentez de ne pas voir l’autre partie comme un adversaire. Lorsqu’abordé dans une atmosphère mutuelle, un conflit peut aider à apporter une meilleure compréhension des attentes de l’équipe, et ce faisant, aider à trouver une meilleure solution pour régler les différends. 

Ne cherchez pas à jeter le blâme

Plutôt que de chercher une personne à blâmer, cherchez à trouver la cause de la mésentente. Se concentrer sur le processus plutôt que de critiquer un collègue permet d’éviter les erreurs à l’avenir.

Reconnaissez vos émotions

Avant toute rencontre, prenez le temps de définir ce que vous ressentez. En cas de conflit, il est normal que les émotions soient exacerbées. Nous sommes tous humains après tout ! Prenez du recul et prenez le temps de nommer vos émotions. Vous sentez-vous en colère, contrarié ou même trahi ? En mettant le doigt sur vos émotions, vous pourrez comprendre la cause profonde d’un conflit. Par exemple, si vous êtes en colère parce que certains aspects d’une décision ne vous ont pas été communiqués à un moment opportun, vous risquez d’être déçu d’avoir été laissé pour compte. En désignant les émotions qui vous habitent, vous aurez ainsi un exemple concret pour « attaquer » la vraie cause d’un conflit.

Collaborez  

De nombreux conflits sont le résultat de malentendus dus à des styles de communications différents. Vous pouvez dire une chose et un collègue en fera une interprétation erronée ! Invitez l’autre partie à collaborer avec vous pour trouver une solution gagnante. Cela montrera que vous êtes ouvert et prêt à écouter.

Restez axé sur les objectifs

En évaluant la manière de gérer un conflit, vous constaterez que l’autre partie sera plus encline à discuter si vous énoncez un objectif clair. Par exemple, en énonçant
« j’aimerais qu’on examine nos processus pour qu’on puisse réajuster le tir les prochaines fois » signifie que les deux parties doivent trouver une solution ensemble.

Parlez-vous de vive voix 

Trouvez le bon moment pour amorcer le dialogue de vive voix. Lors de la rencontre, chaque partie doit disposer de suffisamment de temps pour dire ce qu’elle estime nécessaire. Il ne faut surtout pas qu’une seule personne monopolise la conversation : chaque personne devrait pouvoir s’exprimer et mettre cartes sur table.  

Ayez recours à un médiateur

Malgré toutes les procédures et les bonnes intentions, un conflit pourrait tout de même persister. Envisagez d’avoir recours à un médiateur pour régler les différends de manière impartiale et transparente. 


L’art d’expliquer son renvoi à de potentiels employeurs

À lire maintenant

L’art d’éviter des erreurs de débutant en entrevue
Comment réduire son churn rate?
Vous cherchez à impressionner votre futur employeur avec votre CV?
L’équilibre entre les interactions sociales et le temps en solo
Quelles technologies modifieront le comportement des utilisateurs en 2020?
Changement de carrière en vue?
Idées pour une reconnaissance efficace des employés
Lost in Transformation
Il n’y a pas que le salaire…
L’art d’expliquer son renvoi à de potentiels employeurs
4 trucs pour atteindre l’équilibre travail-vie personnelle
Astuces pour mieux négocier son salaire