Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur – Tel que tel…

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 26 avril 2016


Saviez-vous que l’expression tel que tel est un vestige de la langue classique des XVIIe et XVIIIe siècles? Certes, bien d’autres termes nous viennent de cette époque, toutefois, les utilisons-nous toujours à bon escient et en toute connaissance?

Par exemple, tel que tel qualifie une chose très quelconque ou une action qui, n’ayant ni grande valeur ni mérite, est acceptable, sans plus. Bien que son usage soit ancré, plusieurs expressions beaucoup plus imagées peuvent avantageusement la remplacer. Vous trouvez que c’est tel que tel? Peut-être est-ce en fait passable, banal, décevant, ou simplement plus ou moins réussi; ça arrive!

-

Lucie Fauteux, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Bon coup médiatique: Lion électrique

À lire maintenant

Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?