Grenier Recrutement

Et si les horaires étaient plus flexibles ?

par Grenier Recrutement, le 27 janvier 2022


Pour nombre d’employeurs, l’horaire fixe demeure… immuable. Il est impensable pour certaines organisations de voir au-delà du traditionnel 35 heures. Le télétravail est désormais plus normalisé : il a fallu une pandémie pour que des employeurs prennent cette avenue ! La semaine de 4 jours fait timidement son apparition… mais encore ? Alors qu’on louange la qualité de vie au travail, l’équilibre professionnelle et vie privée à qui veut l’entendre sur LinkedIn, on se questionne si des entreprises sont vraiment prêtes à emboîter le pas vers plus de liberté pour leurs salariés.

Productivité et temporalité ne sont pas nécessairement liées. Plusieurs entreprises l’ont compris et offrent plus de souplesse sur l’horaire en mettant l’emphase sur le travail accompli plutôt que sur l’heure à laquelle les salariés se déconnectent. Aujourd’hui, les employés exigent plus de leurs employeurs : ils ont besoin de différentes options pour des horaires flexibles qui changeront en fonction de leur mode de vie. Par exemple, un employé pourrait souhaiter un horaire plus flexible les jours où les enfants ne sont pas à l’école ou s’il doit se déplacer pour des rendez-vous personnels.

Faire fonctionner un horaire flexible
Dans les lieux de travail les plus flexibles, les employés vont et viennent à leur guise, quand ils le souhaitent. Ils sont toutefois tenus responsables d’effectuer un travail complet et d’atteindre les objectifs de leur poste. Dans un environnement flexible, la confiance est un facteur important. Des objectifs mesurables et des attentes claires sont également importants, de sorte que l’employeur soit à l’aise avec la contribution continue de chacun des employés. La qualité et la quantité du travail doivent également refléter les efforts d’un employé à temps plein. Pour ce faire, un ensemble de lignes directrices devrait être mis en œuvre et les employés devraient être formés avant l’adoption d’un horaire flexible. Cela limitera toute confusion ou mise en œuvre inégale ou injuste au sein de votre organisation.

Histoire de vous inspirer pour votre propre entreprise, examinons quelques organisations aux horaires dits plus « libres ». Chez Humanis, les 5000 salariés s’organisent entre 7h30 et 19h et doivent s’engager à travailler un minimum de 4 heures au quotidien. Chez PopChef, les salariés travaillent 4 heures par jour et les vacances sont illimitées. Du côté de la startup Buffer, les employés sont dispersés aux quatre coins du globe, avec aucun horaire fixe. La startup affiche d’ailleurs une productivité importante et un taux d’engagement très fort. Zapier, une entreprise qui propose des outils axés sur l’entreprise qui intègrent des applications web, travaille à distance depuis des années. Les plus de 250 employés sont répartis sur 17 fuseaux horaires dans 24 pays. Naturellement, l’entreprise adopte la flexibilité et la transparence afin de mener à bien leur travail.

S’il est manifeste que ce type d’horaire ne peut s’adapter à toutes les professions, ces organisations prouvent qu’on peut préserver la productivité tout en offrant une plus grande souplesse aux employés.

flexibilité


Le charme discret du retour au bureau

À lire maintenant

Les avantages de la conciliation famille-travail sur la marque employeur
Ne dites que la vérité en entrevue
Softs skills recherchés
Femmes inspirantes et réputation
Sauriez-vous reconnaître une diète déguisée?
L’audit marketing numérique et stratégique B2B, c’est primordial!
Vaut mieux en rire qu’en pleurer
Test psychométrique et recrutement?
Motiver ses troupes
«Détaboutiser» la santé mentale entreprise
Une série questionne l’équilibre travail-vie perso
5 stratégies écoresponsables à adopter au bureau