Grenier Recrutement

Vous pensez démissionner?

par Grenier Recrutement, le 20 janvier 2022


Êtes-vous sur le point de quitter votre emploi ? Selon l’employeur, l’emploi pourrait être résilié immédiatement. Dans la majorité des cas, vous resterez jusqu’à votre date de départ souhaitée afin de faciliter la transition. De nombreux facteurs ont une incidence sur la prise de décision de l’entreprise concernant la cessation d’emploi, même si vous êtes la personne qui démissionne. Il s’agit des politiques de l’organisation, des contrats de travail et des questions juridiques.

Votre lettre est déposée… quelle est la prochaine étape ?
Une fois que vous aurez remis votre lettre de démission, essayez d’anticiper la réaction de votre employeur. La suite des choses peut se dérouler très vite ! Si jamais vous ne partez pas en bons termes, essayez de gérer votre départ avec professionnalisme et grâce. La réaction de votre employeur sera notamment déterminée par un certain nombre de facteurs, dont la difficulté de trouver et de former la personne qui vous remplacera. 

Soyez prêt
Assurez-vous de récupérer tous les documents personnels importants dont vous avez besoin sur votre ordinateur de travail avant de remettre votre démission au cas où on récupérerait les outils de travail dans l’immédiat. Si ce n’est pas déjà fait, gardez de côté tous les éléments de votre travail qui pourraient être utiles, comme pour vous bâtir un portfolio par exemple.

Et si on vous demande de rester ?
Que faire si votre patron vous demandait de rester ? Soyez disposé à proposer des changements réalistes qui rendraient votre emploi actuel préférable à votre nouvelle opportunité d’emploi. Les employeurs à l’écoute peuvent apporter toutes sortes de changements pour retenir leurs talents : promotions, réaffectations, changements de tâches. Toutefois, si vous en êtes arrivé à la démission, votre choix est probablement clair. Cependant, si vous décidez de rester en place suite aux nouvelles offres, le fait que vous ayez envisagé de démissionner pourrait affecter le lien de confiance qui vous unissait avec votre gestionnaire.

Partez sur une note positive
Votre employeur peut vous demander de documenter l’état d’avancement de vos projets, de créer un document des processus ou de transfert ou d’aider à former un collègue pour qu’il s’acquitte de vos responsabilités jusqu’à l’embauche de votre remplaçant. Coopérez autant que vous le pouvez et travaillez avec diligence jusqu’à la toute fin pour que toute l’équipe se souvienne de vous comme d’un employé dévoué. Et puis, qui sait ? Peut-être qu’un jour vous allez revenir ou encore vous pourriez avoir besoin de votre ancien employeur pour des références.

Gérez votre entrevue de départ
La plupart des organisations mènent un entretien de départ avec les employés qui quittent leur emploi pour évaluer les facteurs qui ont contribué à la démission. N’utilisez pas ce temps pour vous défouler, mais plutôt comme un moment pour partager des critiques constructives et peut-être des aspects à améliorer s’il y a lieu.

Ce n’est qu’un au revoir
Soyez courtois et exprimez votre gratitude envers vos collègues et amis qui restent en place. Informez les parties prenantes et les clients de la manière dont ils seront traités après votre départ et remerciez-les pour leur soutien. Il sera plus probable que l’on se souvienne de vous comme d’un collègue positif.

démission


Le charme discret du retour au bureau

À lire maintenant

Les avantages de la conciliation famille-travail sur la marque employeur
Ne dites que la vérité en entrevue
Softs skills recherchés
Femmes inspirantes et réputation
Sauriez-vous reconnaître une diète déguisée?
L’audit marketing numérique et stratégique B2B, c’est primordial!
Vaut mieux en rire qu’en pleurer
Test psychométrique et recrutement?
Motiver ses troupes
«Détaboutiser» la santé mentale entreprise
Une série questionne l’équilibre travail-vie perso
5 stratégies écoresponsables à adopter au bureau