Grenier Recrutement

Lassitude au boulot: souffrez-vous de «boreout»?

par Grenier Recrutement, le 13 janvier 2022


S’ennuyer de façon chronique au travail peut avoir des conséquences néfastes. On connait le burnout, mais connait-on vraiment le « boreout » ? Tout comme l’épuisement professionnel, il peut être pernicieux. Alors que le burnout est souvent lié au surmenage, à une trop grande charge de travail et à l’effritement entre l’équilibre travail-vie personnelle, le boreout se produit lorsqu’on sent que notre travail et nos tâches sont vides de valeurs et de sens, voire inutiles. En somme, le boreout est un état d’épuisement causé par l’ennui, l’absence de défi et un désintérêt au travail.

Le boreout et ses causes
Savoir ce qu’est le boreout et être capable de l’identifier est essentiel pour y faire face. Nombre de facteurs peuvent provoquer le boreout : soit l’ennui chronique, le fait de travailler dans un environnement physique démoralisant ou encore de se sentir sous-estimé pendant une période prolongée.

Parmi les causes?

  • La surqualification : les tâches qui vous sont demandées ne permettent pas de valoriser vos années d’études ni votre savoir-faire ;
  • La répétition des tâches : la répétition de ces dernières devient monotone à la longue ;
  • Vous êtes mis de côté : votre gestionnaire ne vous confie plus de missions ;
  • Le manque de défis : vous êtes dans l’impossibilité de vous surpasser ou d’évoluer dans votre carrière.

Mais le cœur du boreout repose sur une expérience de travail qui ne fait plus de sens ou qui n’a pas de but. Allez, bon, il est normal de s’ennuyer occasionnellement, mais s’ennuyer de manière chronique est problématique tant chez les salariés (dépression, stress et anxiété) que chez l’employeur (retraite anticipée, haut taux de roulement).  

Chez certaines personnes, il n’est pas possible de concevoir le travail comme source d’épanouissement. Les travailleurs de cette catégorie vont donc trouver satisfaction à travers d’autres fonctions en dehors de leur cadre professionnel. Ce n’est pas un problème en soi s’ils acceptent leur situation professionnelle sans que ça leur nuise au quotidien. En revanche, pour d’autres travailleurs qui tombent dans cette catégorie, le quotidien peut devenir… insoutenable.

Comment remédier à la lassitude ?
En prendre conscience — Reconnaître et identifier votre malaise vous permettra de prendre un pas de recul et comprendre la nature de votre ennui quotidien au boulot. S’agit-il d’un manque de charge de travail ? D’un manque de challenge ? Du secteur d’activités ?

Ouvrir le dialogue – Les travailleurs qui s’aperçoivent de leur ennui permanent peuvent être réticents à le signaler comme un problème à leurs gestionnaires ou aux ressources humaines. Si vous vous ennuyez au travail de manière chronique, parlez de votre état d’épuisement et de votre sentiment d’ennui auprès votre gestionnaire. Peut-être que de nouvelles tâches plus stimulantes vous seront confiées et qu’une réorganisation de votre travail s’en suivra.

Prendre une pause — Consultez votre médecin de famille ou un médecin traitant et confiez-lui votre état de souffrance. Après tout, ne dit-on pas que health is gold ? La santé passe avant tout ! Si nécessaire, il vous mettra en arrêt de travail pour un temps.

Se former — Profitez de cette pause pour vous reposer, évacuer le stress et développer vos compétences. Pourquoi ne pas vous inscrire à des formations en lien avec vos champs d’intérêts ou de votre secteur d’activités ?

Changer de métier – Si après avoir agité le drapeau, demandé de l’aide, pris une pause et rien n’y fait, peut-être qu’il vous faudra songer à changer de profession.

Donner un sens au travail n’appartient pas qu’aux salariés — les employeurs ont une part également, surtout dans un contexte de bien-être. Une culture d’entreprise qui donne le sentiment à ses troupes une valeur dans leurs tâches peut faire une énorme différence. Même si certains emplois peuvent être moins stimulants, d’autres aspects peuvent venir donner un sens au train-train quotidien, comme se faire apprécier et se faire voir par ses collègues et gestionnaires, ainsi que se sentir utile.

En fin de compte, n’hésitez pas à communiquer votre mal-être à des gens de confiance pour essayer de résoudre votre problème d’insatisfaction. Vous n’en ressortirez que mieux. 

boreout


L’anglais: un must pour développer sa carrière

À lire maintenant

Comment communiquer à mieux avec son enfant?
Se gérer, une crise à la fois
Nourrir sa santé mentale, une bouchée à la fois
Astuces pour embaucher le bon talent
Tendances 2022 en Marketing numérique, rien de nouveau ?
Les Tops médiatiques de la 2e moitié de 2021
De nouvelles relations «gagnant-gagnant» pour 2022?
Top 10 des entreprises québécoises qui se sont démarquées sur TikTok en 2021
Le magasin physique est bien décidé à reprendre du poil de la bête
Envisager la suite en événementiel : repenser et personnaliser
Les Flops médiatiques de la 2e moitié de 2021
L’anglais: un must pour développer sa carrière