Grenier Recrutement

Hausse salariale: comment s’y prendre?

par Grenier Recrutement, le 5 octobre 2021


Des recherches montrent que 50 % des travailleurs ne demandent jamais à un employeur une hausse de salaire. Selon un sondage de PayScale, 28 % des personnes interrogées ayant déclaré n’avoir jamais négocié de salaire ont dit qu’elles n’étaient pas à l’aise de demander plus. Près d’un cinquième des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne voulaient pas être perçues comme arrogantes. Et pourtant, demander ce que vous méritez ne doit pas être perçu comme de l’arrogance ! Voici une checklist pour négocier votre salaire.

N’oubliez pas que vous travaillez en équipe
Demander une augmentation ou négocier un salaire de départ peut ressembler à une confrontation… Mais votre patron ou votre responsable du recrutement n’est pas votre adversaire. Après tout, vous partagez le même objectif, soit de vous faire payer de manière appropriée pour vos compétences et votre expérience. Par ailleurs, les travailleurs qui estiment être payés équitablement sont plus productifs, plus engagés et restent au travail plus longtemps que ceux qui ne le sont pas équitablement. De plus, le taux de roulement coûte cher. Les employeurs peuvent s’attendre à consacrer environ 30 % du salaire d’un employé qui quitte le poste au recrutement et à l’embauche de son remplaçant… Donc c’est un win win pour votre employeur et vous que vous soyez payé à votre juste valeur.

Faites vos devoirs
Même si elles peuvent considérablement varier d’un employeur à l’autre, les échelles salariales peuvent être semblables pour des rôles similaires dans des industries similaires. Les sondages anonymes peuvent vous aider à rechercher les salaires par secteur, ou même les fourchettes de salaire dans une entreprise spécifique. Ayez toujours en tête un salaire raisonnable pour le travail que vous faites afin de pouvoir bien négocier. Utilisez des calculateurs de salaire gratuits de sites comme Glassdoor, PayScale et Salary.com pour trouver des fourchettes pour votre poste.

Considérez le package total
Le salaire peut sembler être le plus grand facteur de motivation, mais d’autres avantages peuvent également faire une grande différence dans votre vie. Il pourrait être judicieux de prendre un salaire plus bas pour plus de congés ou une meilleure assurance maladie, par exemple. S’il n’y a pas beaucoup d’ouverture pour négocier votre salaire, voyez s’il y a une marge de manœuvre pour demander d’autres avantages non salariaux.

Capitaliser sur le bon moment
En matière de négociation salariale, il est important de bien choisir son moment. Certains moments sont meilleurs que d’autres pour obtenir ce que vous voulez, comme lorsque vous avez une offre d’emploi. 70 % des responsables du recrutement déclarent s’attendre à ce que les candidats négocient. Même si le budget n’y est pas, il y a peu de risque d’offenser la personne au recrutement ! Le timing est également important lorsque vous souhaitez négocier une augmentation de salaire à votre emploi actuel. Gardez à l’esprit qu’un certain nombre de facteurs doivent s’aligner pour que votre gestionnaire puisse plaider votre cause. Choisissez un moment où l’entreprise se porte bien financièrement et lorsque votre travail a récemment été reconnu. Et, contrairement à ce que vous pourriez supposer, votre rencontre annuelle n’est pas toujours le meilleur moment pour obtenir une augmentation importante, car les budgets sont souvent fixés à ce stade. Mais c’est le moment idéal pour faire savoir à votre patron que vous êtes avide de nouveaux défis – et des récompenses qui les accompagnent !

Soyez honnête
Dans un sondage, 39 % des personnes interrogées ont déclaré avoir menti sur le fait d’avoir une autre offre d’emploi pour obtenir une offre de salaire plus élevé… Mauvaise idée ! Vous n’avez pas besoin d’avoir recours à la ruse pour obtenir un meilleur salaire. Vous méritez un employeur qui vous paiera équitablement en fonction de vos mérites. En apprenant à parler d’argent avec plus de confort, vous pouvez atteindre vos objectifs avec sincérité.

Finalement, rappeler à un employeur les normes de l’industrie est une technique efficace. Mieux encore si vous encadrez votre négociation en termes d’avantages que vous apporteriez à votre organisation. Rappelez à votre employeur pourquoi il vous a proposé le poste et vous souhaite dans son équipe. 

Bonne négociation ! :)

negociation


Évitez de vous brûler au travail

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation