Gestionnaire de programmes. Réconciliation

Montréal

Intitulé du poste : Gestionnaire de programmes, Réconciliation

À propos de la Fondation : Ayant son siège social à Montréal, la Fondation McConnell est une fondation canadienne privée qui aspire à créer une société plus résiliente, inclusive et durable, en mesure de surmonter ses enjeux complexes.

Opportunité : La candidate retenue ou le candidat retenu se joindra à une équipe dynamique qui soutient des approches diverses et innovantes en matière de résilience des communautés, de réconciliation et de changements climatiques. Nous utilisons plusieurs moyens pour y arriver : les contributions financières et l'investissement, le renforcement des capacités, la concertation et la collaboration avec les secteurs public, privé et non lucratif.

Lieu de travail : Flexible au Canada, avec une préférence pour Montréal. (En télétravail tant que les restrictions de la COVID-19 seront en vigueur.) Vous devez résider au Canada pour postuler à cette offre

Résumé du poste : Sous la supervision du Directeur des programmes, Réconciliation, la ou le gestionnaire de programmes, Réconciliation, en collaboration avec ses collègues, ses partenaires et ses conseillères et conseillers, viendra appuyer l’établissement et la mise en œuvre de la stratégie, du financement et des partenariats de la Fondation ayant trait à la sphère d’intérêts Réconciliation. La ou le gestionnaire est un membre clé de l’équipe des programmes, et doit trouver le bon équilibre entre sa gestion de la sphère d’intérêts et ses responsabilités transversales pour concourir au bon fonctionnement de l’équipe.

Tâches et responsabilités principales

- Gestion de la sphère d’intérêts

  • Contribuer à l’établissement et à la mise en œuvre de la stratégie pour la sphère d’intérêts Réconciliation, et ce, dans l’esprit de l’orientation stratégique globale de la Fondation.
  • Cibler des ressources, des lacunes et des besoins sur le terrain, et recommander des approches et des options à ces égards.
  • Veiller à l’excellence opérationnelle en ce qui a trait à la diligence raisonnable, à la gestion du financement et des contrats, à l’évaluation et à la production de rapports pour la sphère d’intérêts Réconciliation.
  • Mettre en œuvre un plan de travail annuel.
  • Prendre part à l’administration du budget de la sphère d’intérêts Réconciliation et superviser les rapports financiers des partenaires.
  • Tenir à jour la base de données du financement et des partenariats.
  • Participer à l’établissement de partenariats stratégiques.
  • Se tenir au courant des tendances du terrain, s’informer auprès des partenaires et mener des efforts de recherche pour concourir au développement de la sphère d’intérêts.
  • Participer à la conception et à la tenue d’activités de collaboration.

- Responsabilités transversales

  • Contribuer à une dynamique d’équipe saine et productive.
  • Cibler des occasions d’apprentissage mutuel et de collaboration entre les sphères d’intérêts.
  • Contribuer à une sphère d’intérêts secondaire ou à un projet significatif pour l’équipe dans son ensemble.
  • Aider les partenaires à comprendre les processus de la Fondation.
  • Donner son avis sur les stratégies, les budgets, la gestion des risques, la diligence raisonnable, la surveillance, l’évaluation et l’apprentissage ainsi que la conception et l’amélioration des processus internes.
  • Participer à l’établissement des comptes rendus du conseil.
  • Soutenir, au besoin, les communications au sein de la sphère d’intérêts.

Collaboration et représentation

  • Bâtir et entretenir des relations de travail positives avec les partenaires et les intervenants.
  • Favoriser les relations avec les aînés et les détenteurs de savoir autochtones.
  • Représenter la Fondation, au besoin, dans des collaborations, des comités et des groupes de travail externes.
  • Représenter la Fondation avec discrétion et humilité.

Développement du personnel et de la culture organisationnelle

  • Superviser le travail de ses subordonnés directs (chargée ou chargé de programmes, boursières ou boursiers, stagiaires) et des consultants externes.
  • Soutenir l’apprentissage et le perfectionnement du personnel en ce qui concerne la réconciliation.
  • Cibler des occasions de perfectionnement professionnel ayant trait à la réconciliation et à des thèmes plus larges.
  • Démontrer un engagement à l’égard de l’équité, de la diversité, de l’inclusion et de l’accessibilité (EDIA).

Compétences et qualités recherchées

  • Respect des valeurs et de la mission de la Fondation.
  • Très haut niveau de professionnalisme, d’intégrité, de discrétion, de rigueur et de transparence.
  • Intérêt manifeste pour le changement social et environnemental positif.
  • Excellentes compétences en communication et en relations interpersonnelles.
  • Capacité à travailler de manière autonome, tout en informant ses collègues et en les faisant participer au besoin.
  • Connaissance de ses propres forces et faiblesses.

Exigences du poste

  • 5 à 10 ans d’expérience en élaboration et en gestion de programmes.
  • Diplôme d’études postsecondaires dans un domaine pertinent.
  • Compréhension du contexte et des tendances propres aux efforts de réconciliation au Canada.
  • Connaissance de méthodes de collecte et d’évaluation de données.
  • Expérience et compréhension des organismes à but non lucratif et des initiatives communautaires.
  • Expérience des cadres et des pratiques d’EDIA, et adhésion à ceux-ci.
  • Capacité et consentement à voyager.
  • Bilinguisme fonctionnel avec d’excellentes compétences orales et écrites en anglais ou en français.

Atouts

  • Connaissances de langues autochtones.
  • Expérience de la gestion du personnel.
  • Expérience de la gestion budgétaire.
  • Connaissance du secteur philanthropique.
  • Expérience de l’animation et de la coordination de groupes.

Pour postuler

Veuillez envoyer une lettre de motivation accompagnée d'un curriculum vitae en ligne, d’ici la date limite de dépôt des candidatures : 18 octobre 2021.

Postulez maintenant à cette offre