Grenier Recrutement

Prenez votre carrière en mains

par Grenier Recrutement, le 3 mars 2020


Il est peut-être logique de s’attendre à ce que votre patron vous donne une promotion lorsque vous en méritez une. Il est également logique de s’attendre à ce que le département des ressources humaines (s’il y en a un) mette en place un plan de relève pour les promotions. Seulement, si vous voulez une croissance de carrière, vous devez prendre les choses en mains. On n’est jamais si bien servi que par soi-même !

Exprimez-vous lorsqu’une opportunité se présente

Les employés peuvent penser que les décisions de promotion sont prises en fonction du mérite, mais les gestionnaires peuvent être des gens imparfaits — après tout, nous sommes tous humains — et peuvent faire des hypothèses erronées. Par exemple, un responsable de la haute direction peut penser qu’un de ses employés ne soit pas intéressé par un poste X pour une raison Y. Ainsi, lorsqu’une opportunité qui vous intéresse se présente, exprimez votre intérêt.

Gardez à l’esprit que vous avez probablement des compétences et des intérêts dont votre patron ignore. Si vous ne lui dites pas, personne ne le saura.

Parlez avant qu’une opportunité se présente

Parfois, un collègue est promu ou un nouvel employé est embauché pour un emploi dont vous ne saviez même pas qu’il existait. Peut-être auriez-vous postulé si vous en aviez eu connaissance ! Comment pouvez-vous obtenir ces emplois « cachés » ? En parlant le plus tôt possible. Cela ne veut pas nécessairement dire que vous devez constamment bombarder votre gestionnaire sur la façon dont vous aimeriez faire avancer votre carrière, mais vous pouvez lui faire savoir ce qui vous intéresse. Votre évaluation de rendement annuel ou semi-annuel peut être un moment idéal pour explorer cette avenue. Lorsque vous définissez vos objectifs pour l’année à venir, parlez de ce que vous voulez faire et demandez des projets qui vous aideront à atteindre cet objectif.

Retournez sur les bancs d’école ?

Trouvez-vous un mentor ou un collègue qui occupe actuellement le poste que vous voulez éventuellement avoir et demandez-lui ce qu’il faut faire pour y arriver. Serait-ce d’obtenir une certification, un nouveau diplôme ou participer à des formations afin de vous perfectionner davantage ?

Certains cheminements de carrière ne nécessitent pas de certifications ou de diplômes formels : cela peut être une bonne chose sur le plan académique, mais ne fera pas nécessairement progresser votre carrière. C’est pourquoi vous devriez demander des conseils aux personnes qui font le travail que vous souhaiteriez faire.

Sortez de votre zone de confort

N’attendez pas que quelqu’un remarque que vous feriez un excellent travail à un poste de niveau supérieur. Offrez-vous des défis, comme participer à des projets spéciaux qui vous ouvriront de nouvelles possibilités. En fin de compte, la croissance de votre carrière est votre responsabilité, alors prenez les choses en main !

 


Intéressé par une nouvelle carrière?

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles