Transcontinental et Métro Média réagissent à la fin du Publisac

le 11 avril 2022


Pour Transcontinental, l’annonce de la Ville de Montréal en ce qui a trait au Publisac signe l'arrêt de mort du sachet publicitaire à Montréal. Selon l’entreprise qui distribue le sachet publicitaire, le système d’adhésion serait non viable à cause de sa complexité et des coûts prohibitifs qu’il engendrerait.

Transcontinental affirme que l’option de retrait, le système actuel en vigueur, est simple et efficace pour ceux·elles qui ne souhaitent pas recevoir le Publisac. L'entreprise souligne que plus de 200 000 foyers québécois, dont environ 120 000 foyers montréalais, s’en prévalent.

Pour sa part, Métr­­­o Média soutient les efforts annoncés par la Ville de Montréal pour accélérer sa transition écologique. Toutefois, Métro Média considère que la mise en place de cette nouvelle règlementation concernant la distribution sur demande met à risque une industrie de première importance.

De nombreux journaux locaux sont distribués en porte à porte dans des sacs de plastique comme le Publisac. Le retrait de ce mode de livraison fiable, qui permet notamment à Métro Média de rejoindre plus de 2 millions de Montréalais·es chaque mois, entraînera des conséquences économiques majeures pour les éditeurs d'information de proximité. La règlementation de la Ville de Montréal se doit d'être accompagnée de mesures assurant le maintien et la survie de l'ensemble des médias locaux montréalais, qui fournissent une vitrine aux initiatives locales, de nature communautaire, civique, économique ou sociale. À cet égard, Métro Média a joué un rôle clé dans un important exercice de consultation initié par l'administration municipale.

Une transition harmonieuse vers de nouveaux modèles d'affaires
Établi à l'automne 2021, le Comité aviseur sur les journaux locaux de la Ville de Montréal a dressé un état des lieux de l'industrie des journaux locaux pour identifier des pistes de solution qui permettront d'assurer une transition vers de nouveaux modèles d'affaires plus écologiques. Métro Média fait de la lutte aux changements climatiques une priorité et salue toute action allant dans ce sens. L'entreprise a d'ailleurs amorcé en septembre 2021 un important repositionnement de l'ensemble de ses propriétés vers le numérique. Alors que ce virage se poursuit, une période de transition demeure vitale pour permettre à Métro Média de poursuivre sa mission, qui est d'informer les Montréalais·es sur ce qui les touche directement.

Pour en savoir plus, cliquez ici et ici.

tc
metro 
publisac

À lire maintenant

Femmes inspirantes: Ericka Alnéus (Ville de Montréal)
Le métavers: cinq mythes démystifiés
L’image de l’Office montréalais de la Gastronomie déployée par lg2
L'Institut BÉA se tourne vers Rinaldi-Maestro
Passez du temps dans la nature avec Mazda Canada et ParticipACTION
Marelle Communications en charge des médias sociaux du FICG