Acolyte est littéralement ailleurs

le 16 mars 2022


Encore située en plein cœur du centre-ville de Trois-Rivières, Acolyte était déjà ailleurs géographiquement en comparaison à ses consœurs du milieu. Aujourd’hui, elle est aussi ailleurs parce qu’elle évolue, occasionnant de vastes changements structurels. Depuis la nomination à l’interne du nouvel actionnariat, des départements se créent, des talents déménagent en Mauricie et des mandats font rayonner l’agence bien au-delà de la région. 

La création de nouveaux départements
Ces profondes transformations passent d’abord par de nouveaux départements et expertises internes. En juin 2021, Acolyte a repêché une conseillère en communications et rayonnement, tout droit sortie du brouhaha de la métropole. Forte de son expérience auprès de la marque d’une grande agence indépendante, Christina Boucher (ex-lg2) a choisi la Mauricie pour réfléchir, structurer et déployer le rayonnement d’Acolyte, déjà bien établie dans sa région. Cette nouvelle expertise permet de réfléchir et mener à terme des stratégies de positionnement pour répondre à la mission et vision de l’agence pour les cinq prochaines années.

Seulement la moitié d’une année aura passé avant la création d’un autre département chapeauté par Valérie Paquin : la gestion des talents. Fière d’un bagage de plusieurs années en ressources humaines, elle s’est jointe à l’équipe à temps plein pour veiller tant au recrutement actif que pour s’assurer que les babines suivent les bottines. Ces deux départements confirment que l’agence croît fort et bien, et garantissent sa pérennité dans la région comme dans l’industrie des communications et du marketing.

Des talents-experts se joignent à l’équipe
Cette création de départements s’ajoutent aussi de nouveaux·elles senior·es, recruté·es un peu partout dans la province, et ce, pour répondre à la demande croissante de ses clients et besoins. C’est ainsi que Marie-Karelle Croteau (ex-Groupe TVA, Quebecor, Absolu), a été accueillie à titre de directrice multiplateforme. Depuis son arrivée, elle est chargée de déployer les mandats partout dans la province, à travers des campagnes média et des placements intelligents. C’est la première fois de son histoire qu’Acolyte consacre un talent interne à temps plein à la diffusion multiplateforme pour ses clients.

Du côté web, l’agence trifluvienne a mis la main sur le développeur front-end montréalais Simon Chénard (ex-QuatreCentQuatre), qui cumule près de 10 ans d’expérience dans le domaine. Son ajout en mode hybride a permis d’accentuer l’expertise du département web pour accompagner de la meilleure façon les clients locaux, provinciaux et nationaux.

En voilà des nouveaux talents
Le 544 des Forges a pratiquement doublé son nombre de bureaux depuis le début de la pandémie. En 2021, seulement trois talents ont quitté le navire : un au web, une en création et une au service-conseil.

Au service-conseil, les chargées de comptes Patricia Larouche, dont la carrière avait bifurqué à Montréal durant quelques années, et Audrey Gélinas (ex-Salto), qui travaillait à Québec depuis près de 10 ans, sont revenues dans leur région natale. Une chargée de projets néo-trifluvienne s’ajoute également au lot en la personne de Véronique Archambault, qui est passée du côté client au côté agence.

En création, deux nouveaux concepteurs-rédacteurs se sont joints à l’équipe dans la dernière année. D’abord, l’Estrien Charles-Olivier Mathieu rédige en hybride : parfois chez Acolyte, parfois en direct de son Bromont natal. Même chose pour Vincent Bergeron (ex-Leclerc Communications), qui travaille à Trois-Rivières, et d’autres fois de chez lui, en plein cœur de Québec.

Au design, les créatives mauriciennes Mylène Ferron (ex-Médiavox) et Marina Lemay (ex-Absolu) se sont ajoutées au début de 2021. Et plus récemment, l’agence a aussi recruté la Montréalaise Jaskiran Kaur, qui a choisi de s’établir en Mauricie et chez Acolyte pour cristalliser sa carrière.

Finalement, il y a près d’un an, Acolyte accueillait un nouveau développeur front-end dans sa florissante équipe du web : Sébastien Perron. Au numérique, le stratège Samuel Houle s’est joint à Acolyte à la fin de l’année dernière, quelques semaines avant la créatrice de contenus Jackie Lapointe-Limoges. À elle seule, Jackie a fait doubler les ressources de l’agence en création de contenus médias sociaux.

Acolyte est ailleurs, et continue de recruter, cliquez ici pour joindre l'équipe.

acolyte

À lire maintenant

Arsenal accueille trois nouveaux talents
De nouveaux talents chez Hamak
Sophie Lamarche et Frédéric Meunier se joignent à Archipel
Havas Montréal élargit son comité de direction
Double nomination chez Bleu Lavande
Marelle Communications accueille deux nouvelles joueuses
Thara Communications démarre l'année 2023 avec de nouveaux talents et clients