Nouvelle pub de Neo-Laryngobis remarquée par Ads of the World

le 6 août 2012


Neo-Laryngobis, un médicament bien connu contre les extinctions de voix et les affections de la gorge et administré sous forme de suppositoire, a récemment lancé le second volet de sa campagne, avec la collaboration de l'agence Hop. Cette annonce constitue le second volet de la campagne lancée fin mai. Cette fois, l’objectif était de créer un impact auprès d’une population très spécifique: ceux dont la voix est un instrument de travail, tels les artistes, chanteurs, animateurs radio, etc. Cette publicité a d'ailleurs été remarquée par Ads of the World.

«L’idée était de démontrer comment le suppositoire Neo-Laryngobis pouvait concrètement aider les artistes et tous ceux qui vivent de leurs voix. Nous avons donc imaginé la vie à l’intérieur d’un suppositoire... Taillés dans la masse même du médicament, un band sur scène et une foule d’environ 300 personnages qui peuvent abuser de leurs voix grâce à l’aide de Neo-Laryngobis». explique Dimitri Gourdin, associé et vice-président création du bureau montréalais de Hop.

La campagne a fait l’objet d’un envoi personnalisé à l’ensemble des animateurs et chroniqueurs à Montréal et à Québec, ainsi qu’aux agents d’artistes. De plus, la campagne est visible en affichage à la Place des Arts.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 13 août 2012.

À lire maintenant

Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO
Personnalité de la semaine: Jérôme Couture (ALT)
Qui dit nouveaux comportements d’achat, dit nouvelles opportunités
Unibroue souffle ses 30 ans
RénoAssistance et THEUN KNOWN repoussent les limites avec François Bellefeuille