L’industrie réagit à l’acquisition de Newad par Bell Média

le 3 mai 2019


L’industrie apprenait cette semaine que Bell Média faisait l’acquisition de Newad. Cette acquisition visait à renforcer la position de Bell Média dans le secteur de l’affichage extérieur dans les principaux marchés canadiens, tout en faisant progresser sa stratégie d’expansion numérique et en bonifiant son offre globale.

Questionnés à ce sujet, des professionnels des médias nous ont partagé leur avis.

« Depuis plusieurs années déjà, nous connaissons une consolidation grandissante des médias canadiens. Bien que certains pourraient affirmer être inquiets face à une décroissance de la diversification de la compétition, je crois qu’il s’agit d’un passage nécessaire pour certains. Les médias spécialisés ont sans doute beaucoup à gagner de trouver acquéreur auprès de grandes organisations telles que Bell, car leur survie est de plus en plus menacée. Dans un contexte où les médias locaux luttent pour leur part des dollars publicitaires face à des géants mondiaux, cette acquisition me semble être une bonne affaire autant pour Newad que pour Bell, qui arrivera sans doute à rentabiliser davantage ce média grâce à l’importante étendue de son offre publicitaire. »
- Véronik L’Heureux, vice-présidente, directrice générale de Montréal, Spark Foundry

« Autant d’un point de vue de l’offre, de la donnée et de la technologie, l’ajout d’un réseau important en affichage intérieur comme celui de Newad à celui d’Astral et aux plateformes de Bell Média, a sans doute le potentiel de proposer de nouvelles synergies et opportunités d’intérêt. »
- Danick Archambault, vice-président, directeur média, Jungle Média

« C’est très bénéfique pour nous en tant qu’agence numérique, car cela va permettre d’élargir notre portée et nos tactiques en Digital Out Of Home à travers un réseau et des emplacements de qualité tout en simplifiant l’achat média avec un accès unique à leur plateforme programmatique. »
- Simon Caillé, superviseur média numérique, Dialekta

« Cette transaction s’inscrit dans la tendance à la consolidation chez les grands joueurs de l’industrie, consolidant du même coup la position de Bell Média comme leader en affichage. Chez les annonceurs, d’un côté, cela réduit leurs options de partenariats. D’autre part, ils bénéficieront chez Bell Média d’une offre plus intégrée et diversifiée, notamment pour rejoindre les audiences plus jeunes. De plus, je pense que cette transaction permettra à Bell Média d’étendre ses capacités technologiques de données et son offre programmatique et de raffiner les possibilités de ciblage en affichage intérieur. Toutefois, puisque l’affichage intérieur sera sans doute intégré dans une offre de service plus large, il pourrait perdre la flexibilité et les avantages qui faisaient sa popularité. Bell devra s’assurer d’une grande agilité de sa force de vente. »
- Marie-Christine Simard, Directrice de groupe achats médias, Cossette Média

« D’abord, il est rassurant de constater que les actifs de Newad demeureront de propriété canadienne. Évidemment, cette acquisition par Bell Média représente une autre étape dans la concentration des joueurs publicitaires au Canada, mais c’est sans doute un mal nécessaire par rapport à la compétition américaine. D’autre part, le secteur de l’affichage tend à se numériser. L’achat en programmatique devient de plus en plus un incontournable. À ce titre, Bell Média est un joueur d’avant-garde par son offre numérique et profite d’une position privilégiée considérant leur quantité importante de données utilisateurs. »
- Pascale Boulanger, directrice média, Média Point Com et Frédérick Maheux, Directeur, médias numériques, Média Point Com

Pour rappel, Newad et Astral poursuivront leurs activités habituelles jusqu’à nouvel ordre.

Bell média


Bell Média acquiert Newad

À lire maintenant

Personnalité de la semaine : Vanessa Gosselin Grenier (Akufen)
Matthieu Sauvé, cofondateur de Zone franche, tire sa révérence
L'équipe Ad hoc grandit de nouveau
Un tout nouveau look pour Flordeco
Plusieurs nouveaux mandats pour Bambou
Lucy: Une nouvelle maison de production montréalaise
BLVD Agence Créative collabore avec plan R pour la création du spot télé de la Blonde d’Abraham
21 grammes signe la campagne du Festival International du Domaine Forget de Charlevoix
Des Autochtones qui abolissent les préjugés
Stéphane Prud’homme devient le président d’IABC Montréal
Édition 2019 de Sketchetera
Nomination de Leonardo Viana chez Symetris