Viaconseil

Comment réussir le transfert et la relève de votre entreprise?

par Viaconseil, le 26 octobre 2015


Lors de notre dernière chronique, nous avons abordé le sujet de la gestion de la relève à l’interne de votre organisation. Toutefois, la relève peut également se faire en allant chercher des personnes compétentes à l’externe.

Si vous êtes entrepreneur ou propriétaire d’une entreprise et que vous souhaitez aller à la recherche d’entrepreneurs qui désirent acheter votre organisation, cette chronique est pour vous!

Portrait actuel : quelques statistiques

Le plus souvent, c’est-à-dire dans 40 % des cas, le modèle de la relève familiale est utilisé afin de trouver un repreneur. Toutefois, saviez-vous que selon une étude réalisée récemment par l’Université Laval, 25 % des cédants d’entreprises ayant participé à l’étude se sont tournés vers un repreneur externe?

Peu importe où vous trouverez votre repreneur, le transfert d’une entreprise nécessite beaucoup d’effort et de rigueur. Non seulement vous souhaitez trouver un acheteur, mais vous avez sans doute le souhait que votre entreprise perdure et performe même après votre départ.

Les principaux défis

D’abord, on ne cède pas son entreprise tous les jours! Il se peut donc que vous ayez besoin d’accompagnement afin de faire de cette étape un succès. Bien qu’il y ait encore peu de firmes spécialisées pour vous aider en la matière, sachez qu’il en existe! Renseignez-vous. Afin de dénicher la personne avec le bon profil pour acheter votre entreprise, il faut d’abord que les repreneurs potentiels sachent que vous êtes à la recherche. Cela peut être délicat, car vous souhaitez également demeurer discret étant donné l’impact que l’annonce de la mise en vente de votre entreprise pourrait avoir auprès des investisseurs, des clients, des fournisseurs, des employés, etc.

Il ne fait aucun doute que vous avez mis tous vos efforts et votre cœur dans la croissance et le succès de votre organisation. La transition et le transfert peuvent donc s’avérer difficiles. Il faudra faire un certain deuil afin que vous arriviez éventuellement à laisser votre place au repreneur.

Les bonnes pratiques

Déterminez vos objectifs

Il s’agit d’une étape importante de réflexion. Quels résultats souhaitez-vous obtenir dans le cadre de cette démarche, tant pour vous-même que pour votre entreprise? Quelles sont vos attentes par rapport à cette éventuelle transaction? Lors de cette réflexion, prenez en considération les facteurs pouvant avoir une influence sur vos objectifs (aspects financiers, sociaux, humains, stratégiques, etc.)

Dressez un portrait de votre entreprise

Afin d’être en bonne position pour trouver un repreneur et négocier la vente, assurez-vous de documenter les forces et les facteurs de succès de votre entreprise. Élaborez également une description détaillée de votre entreprise et ses perspectives d’avenir afin que l’acheteur potentiel puisse avoir un portrait global. Comme cette documentation peut contenir beaucoup d’information confidentielle, assurez-vous que le repreneur potentiel signe une entente de confidentialité.

Trouvez des candidats qualifiés

Il est important d’identifier les compétences, les valeurs, l’expérience et les connaissances qui seront requises chez le repreneur afin d’assurer la croissance et le succès de l’organisation. Une fois cette réflexion effectuée, vous devrez aller à la rencontre des repreneurs potentiels ayant ce profil. Cela peut se faire par la participation à des activités de réseautage, du recrutement traditionnel, du sourcing, de la chasse de tête, etc. Un professionnel des ressources humaines peut vous accompagner dans cette étape importante.

Négociez et vendez

Bien sûr, vous aurez fait vos démarches afin de déterminer la valeur de votre organisation. La négociation est une étape importante, car elle vous permettra d’obtenir ce qui vous est dû. La meilleure approche est certainement celle permettant d’arriver à une entente gagnant/gagnant. Cela est d’autant plus important dans l’optique où vous serez en relation avec l’acheteur pendant une longue période lors de la transition. Afin d’arriver à une telle entente, soyez imaginatif et assurez-vous de bien comprendre ce qui a de la valeur pour l’acheteur et pour vous. Il est préférable d’être représenté et accompagné par des consultants externes, car il est difficile d’être objectif dans cette étape importante. Faite appel à des experts, tel des EEE, expert en évaluations d’entreprises ou à votre comptable.

Communiquez

Pour que la transition se fasse avec succès, il sera important que vous arriviez à vous entendre avec le repreneur. Il faudra discuter de vos rôles respectifs, la durée de la transition, votre vision de la mission, des valeurs et des objectifs de l’organisation, etc. Il sera également nécessaire d’informer les employés, les clients et les fournisseurs de ce changement. Pour obtenir davantage d’information sur la gestion du changement, lisez notre chronique « Faut-il gérer le changement dans la PME ».

Avez-vous déjà entrepris une telle démarche? Êtes-vous actuellement dans ce processus? Quels défis avez-vous vécus?

Source: les affaires

-
Par Cynthia Martin, Consultante en ressources humaines chez VIACONSEIL et Catherine Fisette consultante en gestion et ressources humaines, coach certifiée chez VIACONSEIL


Hausse salariale: comment s’y prendre?

À lire maintenant

5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi