Grenier Recrutement

Conciliation travail-famille

par Grenier Recrutement, le 15 février 2022


Travailler de longues heures peut être préjudiciable à la fois aux employé·es et aux employeurs. Et il peut s’avérer difficile pour plusieurs professionnel·les de se débarrasser de leurs bonnes vieilles habitudes, ancrées dans leur quotidien depuis belle lurette. Facile de donner une to-do-list, mais plus difficile à appliquer ! Alors comment faisons-nous pour déconstruire ses habitudes et atteindre un équilibre travail-vie davantage durable et gratifiant ? C’est que qu’on voulu explorer Ioana Lupu, professeure associée à la ESSEC Business School France et Mayra Ruiz-Castro, professeure titulaire à la University of Rowhampton, au UK.

Ensemble, elles ont mené près de 200 entretiens approfondis auprès de 78 professionnel.les entre 30 et 50 ans, avec au moins un·e enfant à charge et occupant des postes d’encadrement intermédiaire ou supérieur. Les recherches des deux expertes montrent qu’environ 30% des hommes et 50% des femmes du groupe résistaient consciemment à travailler de longues heures et avaient développé une variété de stratégies afin de maintenir un équilibre travail-vie plus sain. Selon Lupu et Ruiz-Castro, tel que rapporté dans la Harvard Business Review, l’atteinte d’un meilleur équilibre entre les priorités professionnelles et personnelles se résume à une combinaison de réflexivité ou de remise en question pour accroître la conscience de soi, et de redéfinition intentionnelle de leur rôle. Il ne s’agit pas d’une solution ponctuelle, mais plutôt d’un cycle dans lequel nous devons nous engager en permanence à mesure que nos circonstances et nos priorités évoluent, et celui-ci se compose de cinq étapes distinctes.

Pause introspective
Les chercheuses recommandent de prendre du recul et de vous demander ce qui vous cause du stress, du déséquilibre ou de l’insatisfaction. S’il s’agit souvent d’un événement majeur qui catalyse des prises de conscience, comme la naissance d’un·e enfant ou le décès d’un être cher, il est tout à fait possible de prendre un break et de repenser vos priorités à n’importe quel moment. Prendre le temps de réfléchir et de reconnaître les compromis que vous avez faits (intentionnels ou non) est utile pour quiconque cherche à découvrir d’autres façons de travailler et de vivre. Posez-vous des questions sur les circonstances qui affectent votre performance et votre engagement au travail, si elles impactent votre vie personnelle et ce que vous priorisez et sacrifiez.

À l’écoute des émotions
Une fois que vous avez pris conscience de votre situation actuelle, examinez comment cette situation vous fait sentir. Demandez-vous si vous êtes plein·e d’énergie, épanoui·e et satisfait·e. Ou bien êtes-vous en colère, plein·e de ressentiment, et triste ? Une compréhension rationnelle des décisions et des priorités qui guident votre vie est importante, mais la réflexivité émotionnelle, c’est-à-dire la capacité de reconnaître comment une situation vous fait sentir, l’est tout autant. La prise de conscience de votre état émotionnel est essentielle afin de déterminer les changements que vous souhaitez apporter dans votre vie et votre travail.

Redéfinir ses priorités
L’augmentation de votre conscience cognitive et émotionnelle vous donne les outils dont vous avez besoin pour mettre les choses en perspective et déterminer comment vos priorités doivent être ajustées. Demandez-vous ce que vous êtes prêt·e à sacrifier et ce, pour combien de temps ? Quels regrets avez-vous déjà et que regretterez-vous si vous continuez sur votre voie actuelle ? Nos priorités changent souvent plus rapidement que nos habitudes quotidiennes. Les personnes ayant un équilibre travail-vie plus positif ont intentionnellement repriorisé la façon dont elles occupaient leur temps d’une manière qui correspondait à leurs véritables priorités.

Envisagez vos alternatives
Avant de vous lancer dans des solutions, réfléchissez d’abord aux aspects de votre travail et de votre vie qui pourraient être différents afin de mieux vous aligner sur vos priorités. Y a-t-il des éléments de votre travail que vous aimeriez voir changer ? Combien de temps aimeriez-vous consacrer à votre famille ou à vos loisirs ?

Mettre en œuvre les changements
Enfin, une fois que vous avez identifié vos priorités et examiné attentivement les options qui pourraient vous aider à vous améliorer, il est temps de passer à l’action. Deux options s’offrent à vous. A) Un changement que les chercheuses qualifient de « public », c’est-à-dire qui modifie explicitement les attentes de vos collègues (comme assumer un nouveau rôle conçu pour être moins exigeant en temps ou permettre un modèle de semaine comprimée). B) Un changement dit « privé », où vous modifiez de manière informelle vos habitudes de travail, sans nécessairement tenter de modifier les attentes de vos collègues (comme choisir de ne pas travailler le soir, le week-end ou pendant les vacances et s’en tenir à cette décision), ou refuser des demandes généralement associées à votre rôle (comme de nouveaux projets).

Afin que les gens apportent de réels changements dans leur vie, il faut continuellement se rappeler qu’il faut prendre une pause, se connecter avec ses émotions, repenser ses priorités, évaluer les alternatives et de mettre en œuvre des changements. Et, ce, tout au long de la vie personnelle et professionnelle.

Pssst, saviez-vous qu’une organisation conciliante et à l’écoute de son personnel peut obtenir le Sceau Concilivi ? L’initiative Concilivi comprend ce sceau, ainsi qu’un centre d’expertise spécialisé en conciliation famille-travail. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Source : Harvard Business Review

conciliation


Balancer famille et carrière

À lire maintenant

Les avantages de la conciliation famille-travail sur la marque employeur
Ne dites que la vérité en entrevue
Softs skills recherchés
Femmes inspirantes et réputation
Sauriez-vous reconnaître une diète déguisée?
L’audit marketing numérique et stratégique B2B, c’est primordial!
Vaut mieux en rire qu’en pleurer
Test psychométrique et recrutement?
Motiver ses troupes
«Détaboutiser» la santé mentale entreprise
Une série questionne l’équilibre travail-vie perso
5 stratégies écoresponsables à adopter au bureau