Julie Surprenant (Grenier recrutement)

Favorisons le «cross-experience» s’il vous plait !

par Julie Surprenant (Grenier recrutement), le 7 février 2022


Au risque de me faire lancer des tomates, les ressources humaines manquent de créativité. Au risque de me répéter, les ressources humaines manquent de créativité… !  

En près de 15 ans de carrière, je vois régulièrement des employeurs chercher EXACTEMENT le même profil pour pourvoir un poste qui a été laissé vacant. C’est un peu la faute des nouvelles solutions numériques de recrutement depuis 15 ans. Ces solutions d’IA transforment les candidat·es en mots-clés en pensant que le « fit » est une suite de concordances de mots-clés entre la description du poste et le CV. Souvent, celui-ci « fit », mais pas la personne, car l’employeur ET le ou la candidat·e souhaitaient du changement… Puis il va recommencer le même processus. En quête d’une personne qui pense en dehors du cadre, mais toujours en cherchant le même profil. Si ça n’a pas fonctionné la première fois, la deuxième ni la troisième fois, pourquoi répéter la même erreur ? Jamais deux sans trois ?

Exemple. Si, une organisation dans le secteur de l’alimentation était à la recherche d’une personne en marketing qui n’a connu QUE le marketing alimentaire, il n’y aura PAS de changement.

  • D’un, la nouvelle recrue n’aura pas tant de défis puisqu’elle réitérera ce qu’elle a appris chez son employeur antérieur chez le nouvel employeur.
  • De deux, l’employeur actuel ne fera que répéter les mêmes schémas qu’avant.

La solution ? User de créativité et aller voir ailleurs ! Ne serait-ce que pour renouveler les processus, apporter de nouvelles idées. Et si on favorisait une personne qui connaît le marketing, mais qui provient du milieu bancaire par exemple ? C’est tout à l’avantage de l’employeur et de l’employé·e !

  • D’un, la nouvelle recrue sera une totale éponge, prête à absorber et à apprendre tout ce qu’il y a à apprendre dans un secteur à l’opposé de ce qu’elle a connu.
  • De deux, l’employeur gagne une nouvelle façon de faire parce que la nouvelle recrue viendra insuffler une vision toute fraîche.

En entraînement, il faut faire du « cross-training » pour éviter des blessures et le surentraînement des mêmes muscles qui travaillent. C’est-à-dire diversifier ses sources d’activités physiques et de groupes musculaires : yoga, course, bras, chest, dos, mobilité, musculation et j’en passe. En ressources humaines, il faut s’attarder au « cross-experience » pour éviter de demeurer dans les mêmes carcans et récidiver les mêmes impairs, les mêmes patterns.

Groupe, on est en pénurie de main-d’œuvre ! La manière de vouloir ad nauseam le même profil pour sa business, ça ne fait qu’aggraver et perpétuer le problème. Arrêtons de chercher et d’embaucher en mode « checklist » dans le même secteur. 

Allons voir ailleurs si notre candidat·e idéal·e n’y est pas.

Curieux·ses d’aller de l’avant avec le « cross-experience » pour bonifier vos équipes ? Vous pouvez me saluer ici

experience


Le charme discret du retour au bureau

À lire maintenant

Les avantages de la conciliation famille-travail sur la marque employeur
Ne dites que la vérité en entrevue
Softs skills recherchés
Femmes inspirantes et réputation
Sauriez-vous reconnaître une diète déguisée?
L’audit marketing numérique et stratégique B2B, c’est primordial!
Vaut mieux en rire qu’en pleurer
Test psychométrique et recrutement?
Motiver ses troupes
«Détaboutiser» la santé mentale entreprise
Une série questionne l’équilibre travail-vie perso
5 stratégies écoresponsables à adopter au bureau