Grenier Recrutement

La loyauté au travail

par Grenier Recrutement, le 26 janvier 2021


En agence, on entend souvent dire que les « jeunes » ne sont pas « fidèles » à leur employeur. Si autrefois on pouvait rester au même endroit plus de 5 ans, voire 10 (!), ce n’est plus le cas de nos jours. Par ailleurs, certains salariés n’hésitent pas à se promener d’une boîte à l’autre pour faire « bondir » leur salaire. À couvrir dans un éventuel autre billet ? ;)

Qu’est-ce que la loyauté au travail au juste ? Selon Éducaloi, le « devoir de loyauté se fonde sur l’idée qu’un employeur doit pouvoir avoir confiance en son employé, que ce soit sur les lieux de son travail ou ailleurs ». Au Québec, la loi oblige un employé à agir en loyauté envers son employeur. Pour en savoir davantage, voir l’article d’Éducaloi à ce sujet ici.

En tant que gestionnaire, vous êtes-vous déjà demandé si votre équipe vous est fidèle ? Voyons voir comment les organisations gagnent à avoir des salariés loyaux.

Les employés fidèles stimulent la productivité. Les employés fidèles ont déjà une soif naturelle d’amélioration et de réussite. Ils proposent souvent de nouvelles façons de relever les défis et d’aider l’entreprise à se développer. Toujours prêts à travailler plus fort et de suggérer des idées  pour améliorer l’environnement, ce sont des leaders naturels !

La fidélité améliore l’image de l’organisation. Les employés comptent beaucoup plus que la plupart des gens ne le pensent. L’image de l’entreprise est en partie bâtie par les employés : après tout, ce sont eux les porte-étendards de l’entreprise.  

La fidélité des employés accélère la production. Lorsqu’une entreprise est dans l’eau chaude ou connaît un retard de production, les travailleurs fidèles sauront rester à flot et ne pas céder à la crise. Fidèles et dévoués à l’organisation pendant ses hauts et ses bas, ils travailleront aussi pour trouver des solutions ou des moyens de garder l’équipe motivée. Des moments difficiles exigent un sérieux dévouement et de la persévérance !

La fidélité des employés peut faire partie du plan de croissance d’une organisation. Une façon d’améliorer le taux de rétention consiste à inclure un certain type de revenus de fidélité dans le plan de croissance de l’entreprise. Par exemple, lorsque les employés travaillent pour vous depuis plusieurs années, ils peuvent recevoir des revenus de fidélité et continuer à en recevoir chaque fois qu’ils atteignent un certain nombre d’années. Si vous créez un plan de fidélisation, ils sauront que vous voulez vraiment les traiter avec respect et soin.

Davantage de personnes voudront travailler pour l’entreprise. Si vos employés sont bien traités et qu’il existe une base solide de loyauté des employés sur le lieu de travail, ils seront encouragés à faire passer le mot !

Par ailleurs, Forbes a recensé quelques conseils sur la notion de loyauté. D’abord, la fidélité peut prendre du temps. La confiance prend du temps à se construire, et, en tant qu’employeur, il est important de montrer votre propre loyauté envers vos employés. Montrez-leur comment vous allez les aider à grandir et à devenir une meilleure version d’eux-mêmes. Montrez-leur qu’ils peuvent vous faire confiance. Montrez-leur que vous les soutenez et la fidélité viendra ! Enfin, ce n’est pas parce que vos employés quittent votre entreprise qu’ils sont déloyaux. Parfois, les gens partent lorsqu’une opportunité trop précieuse se présente pour la laisser passer. Ce que vous pouvez faire, c’est de soutenir leur choix. Vous pouvez applaudir leur succès, leur souhaiter le meilleur et leur dire que la porte sera toujours ouverte s’ils choisissent de revenir. Soyez heureux d’avoir participé au développement de carrière de cet ex-employé que vous avez fait grandir au sein de votre organisation ! :)


Comment cultiver l’agilité émotionnelle pour atteindre un leadership d’excellence?

À lire maintenant

Les erreurs les plus courantes lors de la conception de son site web
2021 se passe comme prévu?
​​​​​​Bon coup médiatique: la vaccination des jeunes
L’état de la confiance et son impact sur les RP
Transformer l’après-crise en avantage concurrentiel
Comment cultiver l’agilité émotionnelle pour atteindre un leadership d’excellence?
Mauvais coup médiatique: le 3e lien
Votre stratégie de communication est-elle en place pour la réintégration de masse?
Ah ce chouchou de LinkedIn!
L’ABC de l’holocratie
Bon coup médiatique: le Cirque du Soleil
Trois actions pour élever le rôle des relations publiques dans les organisations