Marie Harou et Daniel H Lanteigne (BNP Performance philanthropique)

Milléniaux et Gen Z, les sauveurs de nos causes!

par Marie Harou et Daniel H Lanteigne (BNP Performance philanthropique), le 15 septembre 2020


Les lectures sur la mobilisation des bénévoles et leur recrutement se multiplient en cette période si particulière. Dans un contexte où le télétravail est favorisé, les organismes éprouvent des difficultés à maintenir le lien avec leurs bénévoles et à demander le soutien des baby-boomers pour assurer leur sécurité. D’après l’étude menée par le Réseau de l’action bénévole du Québec en 2018, 26 % des bénévoles ont plus de 65 ans et 17 % ont entre 55 et 64 ans. Ils représentent à eux deux presque la moitié de nos bénévoles au Québec et sont les personnes les plus à risque en cette période de pandémie.

Alors, comment assurer la poursuite des activités auprès de nos communautés tout en assurant la protection de nos aînés ?

Et si les milléniaux et la Gen Z étaient la solution ?

Rappelons que les milléniaux sont les personnes nées entre le début des années 80 et la fin des années 90 et que la génération Z, ou « digital natives », est composée des personnes nées à partir de 1995 et jusqu’à nos jours. Nous avons affaire ici à deux générations bien différentes, mais qui maîtrisent sans complexe nos nouvelles technologies. Le travail à distance et l’utilisation des outils numériques étant notre quotidien depuis 6 mois, pourquoi ne pas se rapprocher de ce public pour s’entourer de personnes à l’aise avec les nouvelles technologies et ainsi permette à nos organismes de s’adapter au mieux tout en pensant à des idées innovantes et créatives ?

Nous savons qu’il s’agit de deux générations plus volatiles qui fonctionnent énormément avec l’affectif. Si votre cause leur fait vivre une expérience tout en ayant un impact positif pour la planète et que vous privilégiez la créativité et les technologies, vous avez toutes les cartes en main pour séduire les générations Y et Z. Elles sont jeunes, pleines de ressources, en quête d’accomplissement et veulent s’impliquer pour un monde meilleur.

La Covid-19 nous amène à revoir nos pratiques et à innover, notamment pour les événements. En se rapprochant de ces deux générations, il est possible de s’inscrire dans la tendance et d’anticiper des initiatives et événements créatifs qui permettent de rassembler toutes les générations confondues. Le mélange multigénérationnel est la garantie de la transmission du savoir et de l’expérience tout en favorisant l’échange sur nos différences. Il n’y a pas de « has been », simplement le soutien des jeunes générations à une population qui doit se protéger davantage de la pandémie pour assurer le maintien de nos causes.

Comment séduire les générations Y et Z et les rattacher à votre cause ?

Vous vous dites qu’il est effectivement judicieux de recruter des bénévoles issus des générations Y et Z, mais qu’il est difficile de rentrer en contact avec eux surtout si votre cause concerne les aînés. Détrompez-vous !

Il s’agit d’un public réceptif et hyper connecté. Votre message doit donc les interpeller et annoncer ce que votre mission apporte à la société. Si votre cause vient en aide aux aînés, vous pouvez lancer un appel auprès des plus jeunes qui souhaitent mettre à profit leur maîtrise des réseaux sociaux pour diffuser les histoires de vie de vos bénéficiaires. Ils passeront ainsi du temps avec les aînés tout en créant du contenu pour faire rayonner votre cause. La créativité n’a pas de secteur et se partage, peu importe l’âge !

Ils seront aussi les meilleurs pour vous recommander des solutions technologiques faciles à implanter dans votre organisme pour favoriser aussi bien le télétravail que vos communications.

Vous pouvez leur apporter votre expérience, ils peuvent vous apporter leurs connaissances pour donner un nouveau souffle à votre cause.

Nos conseils RH pour recruter et mobiliser les générations Y et Z

  • Pensez à vos besoins et également, à ce que vous pouvez apporter aux bénévoles. Mettez en avant les compétences que le bénévolat permettra de développer plutôt que ce que vous attendez comme expertise. Le « what’s in it for me » ne doit pas être bien loin dans votre descriptif.
  • Sortez de vos réseaux habituels — rendez-vous où ces générations sont. Des plateformes comme Simplyk ont vu le jour dans les dernières années et sont déjà devenues des références pour trouver une opportunité d’implication.
  • Considérez, évidemment, les réseaux sociaux comme une porte d’entrée plutôt qu’un simple affichage sur votre site internet. Osez essayer des plateformes que vous n’utiliserez pas dans votre quotidien.
  • Les valeurs doivent être au cœur de votre message. Que défendez-vous ? Que tentez-vous d’améliorer ? Voire éradiquer ? Offrez à vos bénévoles l’opportunité de devenir un « super-héros » de votre cause.
  • Pensez aux écoles comme bassin de recrutement. Les étudiants doivent parfois réaliser des heures de bénévolat dans le cadre de leur parcours académique.
  • Les influenceurs, ça vous dit quelque chose ? Pensez à utiliser un micro-influenceur pour inciter les jeunes à s’impliquer. Si le domaine est peu ou pas du tout familier pour vous, sachez qu’il existe des agences d’influenceurs et que certains pourraient accepter de vous aider gratuitement s’ils partagent des valeurs similaires à votre organisme.

En cette période de changement, allez chercher ce qui manque à votre organisme pour qu’il ne s’essouffle pas et qu’il évite de subir un manque d’adaptation aux nouvelles technologies. Vos offres de recrutement doivent présenter explicitement ce que les plus jeunes peuvent apporter à votre cause et pourquoi vous avez besoin d’eux. Ensemble, vous allez penser l’avenir !


Mauvais coup médiatique:  soutientechbdcoviddqepe

À lire maintenant

Comment montrer votre appréciation envers votre équipe?
Mauvais coup médiatique:  soutientechbdcoviddqepe
Connectez avec votre public cible à travers l’émotion
Bons coups médiatiques: Rogers et Cogeco
Bye bye bureau d’antan
Trois conseils de pro pour définir un persona
Bon coup médiatique: District 31
Entreprises, créez votre site web en 4 étapes
L’art de présenter un projet attrayant
Répondre à un appel d’offres : objectif client
Évaluer la performance d’une publicité Google Ads
Le futur du travail sera flexible