Gilber Paquette (Hebdos Québec)

L’industrie des journaux fait office de citoyen exemplaire en matière de recyclage

par Gilber Paquette (Hebdos Québec), le 14 février 2012


Avez-vous vu dernièrement une série de publicités à la télévision qui fait la promotion du recyclage? Cette campagne, brillamment orchestrée par Recyc-Québec et Éco-Entreprises Québec (agence: Les Évadés) vise à inciter les Québécois à recycler davantage et à leur montrer les avantages tangibles du recyclage.

C’est la loi 88 qui encadre la gestion des matières résiduelles au Québec et deux organismes sont agréés pour voir à l’application des termes de la loi en matière de récupération: Éco-Entreprises, qui s’occupe principalement des contenants et des emballages de produits de consommation courante, et RecycleMédias, qui s’occupe des journaux.

Hebdos Québec s’est vu confier, il y a plus d’un an maintenant, le rôle de gestionnaire des opérations de RecycleMédias. À titre de trésorier de RecycleMédias, permettez-moi de partager avec vous quelques éléments de la contribution concrète de l’industrie des journaux au Québec.

Le financement des coûts du recyclage s’effectue au moyen des contributions des entreprises et des organisations assujetties, calculées à partir des matières et des quantités générées. RecycleMédias a donc pour mission de représenter la catégorie des journaux dans leur responsabilité de financer les coûts nets des services de collecte sélective municipale.

Au Québec, les coûts de la collecte sélective s’élèvent à environ 130 millions et la part de la catégorie journaux représente quant à elle à 10%. Cela signifie que 90% du contenu de votre bac bleu ou vert est composé de contenants et d’autres types de papiers tels les circulaires, les magazines ou du carton. Au Québec, les journaux quotidiens et hebdomadaires génèrent 135 000 tonnes métriques de papier journal, dont la majeure partie est recyclée. D’ailleurs, toute proportion gardée, le papier est à ma connaissance la matière la plus recyclée au Québec.

L’industrie des journaux contribue depuis plusieurs années à l’effort de récupération en octroyant sans frais de l’espace publicitaire pour promouvoir le recyclage dans son ensemble.

Pour les années 2010, 2011 et 2012, notre industrie accordera sans frais à Recyc-Québec, une somme de 8 740 000$ en espaces publicitaires dans les journaux du Québec. Vous aurez d’ailleurs l’occasion de voir une toute nouvelle campagne dès l’automne 2012.

À compter de 2013, notre industrie contribuera en plus à défrayer en argent une partie des coûts du recyclage des journaux, puisque le projet de loi 88, sanctionné le 13 juin 2011, apporte des modifications importantes au régime de compensation pour la collecte sélective des matières recyclables. Dans le cadre du nouveau régime, le taux de compensation payable aux municipalités, actuellement de 50%, passera à 70% pour l’année 2010, à 80% pour l’année 2011, à 90% pour l’année 2012 et à 100% pour l’année 2013 et les suivantes. Cela aura un effet à la hausse sur les contributions que les propriétaires de journaux auront à débourser. Selon la nouvelle règlementation qui accompagne le Projet de loi 88, voici les sommes qui seront consenties par l’industrie des journaux au Québec:

Pour l’année 2013: 6 460 000$ (3 040 000$ en argent)
Pour l’année 2014: 6 840 000 $ (3 420 000 $ en argent)
Pour l’année 2015: 7 600 000 $ (3 800 000 $ en argent)
Pour les années subséquentes: 7 600 000 $ (majoré de 10% annuellement) dont 3 800 000$ en argent majoré de 10%

Comme vous pouvez le constater dans ce tableau, notre industrie versera environ la moitié de la compensation en espaces publicitaires et l’autre moitié en argent sonnant.

Si vous êtes propriétaire d’un journal et que vous n’êtes pas enregistré chez RecycleMédias, vous risquez d’entendre parler de nous prochainement!

Pour nous, il est important que tous les journaux participent au financement du programme de récupération. Des millions de Québécois déposent leur journal dans le bac après l’avoir lu et en ce sens, ils participent activement eux aussi à l’effort collectif de récupération de la fibre de papier journal.


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes