Les gens de l'industrie invités à «faire sortir leur méchant»

le 1 avril 2011


Le Bénévolat d’entraide aux communicateurs (BEC) a profité de la soirée des CREA pour lancer sa nouvelle campagne publicitaire, sous le thème «Le BEC fait sortir le méchant des gens de notre industrie», une idée créative de l’agence kbs+p montréal. À cette occasion, un kiosque a été installé sur les lieux afin que gens de l’industrie puissent tous «faire sortir leur méchant», en frappant sur un sac de boxe. Les participants ont été gracieusement filmés par l'équipe de La Cavalerie.

«Cette campagne vise bien entendu à maintenir la notoriété du BEC, mais surtout à rappeler aux gens de l’industrie que le BEC est là pour soutenir les professionnels qui en ressentent le besoin, peu important la nature de leurs problèmes», souligne Dominique Villeneuve, responsable du Bénévolat d’entraide aux communicateurs.

En cours d’année, la publicité sera adaptée aux différents événements de l’industrie. Plusieurs personnalités, issus de divers secteurs du domaine des communications, ont d’ailleurs gracieusement accepté de se prêter au jeu: Luc Du Sault (lg2), Hélène Godin (SID LEE), Luc Perreault (kbs+p) et plusieurs autres.


L’Avenue hébergement communautaire choisit GLO

À lire maintenant

Hate Supermarket: acheter des messages haineux pour faire une différence
De nouveaux talents rejoignent Adviso
Campagne adidas: changer des vies par le pouvoir du sport
Un nouveau concept pour les restaurants Benny&Co
Personnalité de la semaine: Mélanie Thivierge (La Presse)
Votre cinéma s’ennuie sans vous
Réverbère imagine un programme pour les entreprises québécoises
Acronyme: un nouveau cabinet-conseil en stratégie d’affaires
Archipel repense l'identité du Marathon de Montréal
L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
L’agence Frank accompagnera Fruit d’Or dans sa stratégie numérique
Le Virage Vert de Boite Pac