Campagne multiplateforme contre l'intimidation (et le silence)

le 22 janvier 2016


CART1ER a lancé une campagne visant à lutter contre l’intimidation sous toutes ses formes et à tous les âges, tant dans le monde virtuel que réel, et ce, dans le cadre d’un plan d’action global du gouvernement.

De concert avec les ministères de la Justice, de la Famille et de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’agence propose une avenue complètement différente. L’idée derrière la campagne était de présenter de véritables témoignages de personnalités, connues ou non, qui reconnaissent avoir été témoins sans avoir pris la peine d’agir.

« Sensibiliser le plus grand nombre à toutes les différentes formes que peut prendre l’intimidation est un réel défi. En ciblant d’emblée certains publics plus à risques, tels que les jeunes, les aînés et la communauté LGBTQ (lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et en questionnement), on s’assure d’une campagne pertinente qui vise à rejeter ces gestes qui n’ont pas à être tolérés », précise Amélie Caron, directrice de comptes.

« L’intimidation est un sujet vaste et complexe qui prend diverses formes selon les groupes et il fallait un message qui touche tout un chacun. En mettant de l’avant de véritables témoignages de supporteurs passifs en prise de conscience, on s’assure de refléter que chacun est potentiellement porteur de solutions, indique Donald Samson, directeur de création. En utilisant une signature simple, mais évocatrice : “Contre l’intimidation, agissons”, on lance un message public qui se doit de faire réagir. »

« 85 % des situations se font devant des témoins. C’est impensable. Nous visons à créer un mouvement social; une prise de conscience collective cherchant à inciter la population à ne pas rester muette et à rejeter d’emblée le fait que ces gestes puissent être une normalité », précise Benoit Cartier, président.

La campagne multiplateforme se décline dans une série de messages télé de 60 et 30 secondes, ainsi qu’en radio, en affichage, en bannières Web, en vidéo en ligne, de même qu’un site dédié à la lutte contre l’intimidation. La campagne, qui a débuté avec un premier message télé de 60 secondes, se poursuivra jusqu’au 20 mars, et ce, avec 3 autres messages de 30 secondes.

Crédits

Agence : CART1ER
Agence média : Carat
Clients : Ministères de la Justice, de la Famille et de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Maison de production : Les Enfants
Réalisateur : Yves-Christian Fournier
Productrice : Emmanuelle Bérubé, Céline Ceillier
Productrice d’agence : Anick Rozon
Son : La Majeure
Musique : Will Driving West
Postproduction : Fly


Le plaisir de bouger, ça se voit et ça s'entend

À lire maintenant

Le Virage Vert de Boite Pac
Un printemps sous le signe de la croissance pour Brouillard
Antonio Uve signe les illustrations pour le site des sauces MIGHTYWARM
L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
Nominations et nouvelle structure pour OPC événements
Babbel revoit son application et élargit son offre
La menace grandissante du «deepfake»
L’agence Bloom s’associe à la plateforme HeyAllo
Mélissa Boumghar rejoint l'équipe de Commères
PATTISON Affichage s’associe à Docma pour lancer SweetSpot
Stingray Affaires produira un contenu publicitaire gratuit
Le Mouvement des accélérateurs d'innovation du Québec recrute