Sara Larin

Écorce, l’agence non traditionnelle

par Sara Larin, le 9 décembre 2015


L’agence Écorce a célébré ses 10 ans cette année. Pour l’occasion, Karl-Frédéric Anctil et Véronique Desrosiers, les deux associés de l’agence, se sont donc plongés dans un peu de nostalgie, en nous parlant de leur vision et de leurs plans d’avenir.

Une histoire d’amitié qui se complète en affaires


« Véronique est arrivée 4 ans après la création d’Écorce. Au début, elle était pigiste pour nous, puis elle est passée au statut d’employée à temps plein, pour finalement être associée », explique Karl-Frédéric Anctil. « J’ai supplié Karl d’avoir un espace de travail à son bureau », explique Véronique. Et à Karl-Frédéric d'ajouter, sourire en coin : « sans savoir que j’allais la forcer à devenir associée! »

L’arrivée de Véronique a d'ailleurs coïncidé avec une période charnière pour l’agence. Karl-Frédéric et Véronique sont devenus les deux seuls associés et ils ont décidé de faire un rebranding d'Écorce. C’est à ce moment que le violet a fait son entrée : « Le violet est la couleur qui est associée à la créativité. C’est la combinaison du froid, bleu, et du chaud, rouge, soit la stratégie et la création : Véronique et moi! Cette belle teinte de violet est donc synonyme d’équilibre », nous explique Karl-Frédéric.

Expériences marquantes et inspirantes


Écorce promet de créer des expériences marquantes et inspirantes. « Nos projets doivent avoir un impact et rester dans l’esprit des consommateurs. Il faut inspirer à la fois les clients et le consommateur, et ce, d’une façon positive », nous explique le président.

Le portfolio de l'agence démontre très bien cette philosophie. Comme le soulignent les deux associés :
« Chaque année, depuis 4 ans, nous allons un peu plus loin, afin de développer un langage visuel inspirant et facile à comprendre avec l’ACQ. Sans oublier Igloofest et Piknic Électronik, qui nous permettent de laisser libre cours à notre créativité année après année, et ce, depuis déjà 5 ans. D'ailleurs, la plateforme de marque et publicitaire que nous avons conçue pour Igloofest a eu un impact positif sur la vente de billets et de l’assistance dès la première année. Nous avons également revu l’ensemble de la plateforme de marque du Devoir. »

En plus d’être inspirants, Véronique et Karl-Frédéric s’assurent de faire non seulement de la belle création, mais de la création qui donne des résultats positifs pour leurs clients : « Nous voulons autant stimuler le cerveau que le cœur », explique ainsi Véronique.

L’agence de demain, dès maintenant


Les clients sont de moins en moins fidèles, ils ont moins d’argent et ils ont besoin de solutions simples, comme efficaces. « Le modèle de retainer et d’agence de référence est en train de se dissoudre. Chez Écorce, nous fonctionnons par projet depuis longtemps. Nous avons déjà adopté le nouveau modèle d’agence de demain », souligne** Karl-Frédéric**.

Il est certain que ce modèle assure une moins grande récurrence des projets avec un même client.
« Souvent, en branding, nous sommes appelés à mettre les choses en place et à faire en sorte que le client puisse devenir autonome. Parfois, nous pouvons faire un seul projet avec le client. Pour cette raison, nous devons constamment faire du développement d’affaires. C’est par notre approche stratégique, créative et notre service d’accompagnement que nous nous démarquons et que nous relevons ce défi au quotidien », précise Karl-Frédéric.

L’approche non traditionnelle


L’approche stratégique chez Écorce est bien différente, car elle est très non traditionnelle. Comme les deux associés l’expliquent : « Nous ne vendons pas un médium. Nous travaillons sur la problématique, pour ensuite déterminer l’approche et choisir les tactiques. Notre expérience dans le secteur culturel nous a appris à travailler plus efficacement tout en arrivant à de bons résultats. On veut éduquer les clients qui sont plus habitués à un budget média et leur montrer qu’il y a bien d’autres avenues.»

La qualité Écorce


Écorce se définit comme une agence boutique et compte bien rester ainsi. En effet, Karl-Frédéric et Véronique sont impliqués dans tous les projets de l’agence et ils voient à la qualité de la signature Écorce, et ce, au quotidien : « Il faut faire des choix pour garder une plus petite équipe. Nous voulons rester une agence flexible et compétitive pour les clients. En ayant une structure simple, nous sommes plus agiles et nous pouvons donc offrir une approche personnalisée à nos clients. »

L’agence Écorce continue à se concentrer sur le branding et sur le numérique. Beaucoup de projets sont en cours de production, dont la plateforme publicitaire de Stingray Music. Un mandat à l’échelle internationale que l’agence s’est vue attribuer suite à un appel d’offres. Les deux associés ajoutent également qu’il y aura beaucoup d’annonces à l’automne. L'agence [a d'ailleurs célébré ses] 10 ans, le 22 octobre [dernier].


Article paru dans le Grenier magazine du 10 octobre 2015. Pour vous abonner, cliquez ici.



Le Grenier accueille une nouvelle recrue

À lire maintenant

lg2 et Kabane: l’impact de la différence Québec vs Montréal
Complexe, l’intelligence artificielle?
La télévision traditionnelle demeure au sommet chez les Québécois
L’Étoile montante du jour: Maud Nydegger Ducharme (Camden)
Le ComediHa! Fest collabore avec le Fonds Antoine et la Fondation CHU Sainte-Justine
Où jouez-vous cet été?
Shape, le meilleur hard seltzer au monde est québécois
Personnalité de la semaine: Diane Lafontaine (Fonds de solidarité FTQ)
AEROGRAM rejoint sa cible droit au coeur
lg2 signe la plateforme transactionnelle de norda™
Lambert fait confiance à NATA PR
Nous jouons tous pour le Canada avec Canadian Tire