Plat, la nouvelle application de livraison écoresponsable

le 15 septembre 2015


Une nouvelle alternative en matière de livraison à Montréal fait son entrée: l'application mobile Plat, en partenariat avec les meilleurs restaurants, permet de savourer des repas de qualité supérieure dans le confort de son chez-soi, du lundi au vendredi, entre 18 h et 21 h.

Chaque semaine, Plat propose trois nouveaux plats sélectionnés par le chef d’un restaurant des environs.

L’équipe derrière ce nouveau projet est composée de trois jeunes montréalais : Ariane Leblanc, Emmanuel Mauriès-Rinfret et Gabrielle Labadie. L’offre actuelle de livraison à domicile les laissant sur leur faim, les trois amis de longue date se sont alors unis pour créer une application à l’image de leur parcours : le design, la technologie et la restauration.

« Notre désir est d’instaurer un nouveau standard en matière de livraison à Montréal. Et pas seulement par rapport à notre offre gastronomique : nous sommes aussi écoresponsables. Les repas sont livrés à vélo, dans les contenants Plat, faits à base de fibres de plantes renouvelables donc écologiques et biodégradables » confie Emmanuel Mauriès-Rinfret, fondateur de Plat.

L’inauguration du service a eu lieu le mardi 15 septembre 2015 dans le quartier Villeray et Petite-Patrie avec la réputée chef Marie-Fleur St-Pierre qui a proposé trois plats de son restaurant Mesón.


Clubhouse sous écoute

À lire maintenant

En vidéo - entrevue avec Pénélope Fournier et Claude Auchu de lg2
S’engager à fond avec le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins
Décortiquez le mystère de Nuit Blanche et son parfum avec Radio-Canada et PHD
Accès pharma chez Walmart, ça change tout
Le fabuleux destin du Cinéma Beaubien
Personnalité de la semaine: Frédéric Bove (Prompt)
Occupation Dep chez Couche-Tard
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage
Martin Matte dans l'embarras