#PasBesoinde... nouvelle campagne de sensibilisation du CABM

le 9 septembre 2015


Le Centre d'action bénévole de Montréal (CABM) lance une offensive sans précédent afin de sensibiliser les étudiants et les jeunes professionnels âgés de 18 à 35 ans à l’importance de leur engagement dans la communauté.

« C’est une vérité de La Palice que d’affirmer que l’avenir du bénévolat est entre les mains des jeunes. Si les jeunes ont une mauvaise perception du bénévolat, s’ils ne voient pas les bénéfices qu’ils pourraient en retirer, c’est toute notre société qui en subira les conséquences. », déclare Alison Stevens, directrice générale du CABM.

Le CABM souhaite inciter les étudiants et les jeunes professionnels à aller au-delà des stéréotypes du bénévolat, s’impliquer et communiquer leur engagement à leur entourage. La campagne humoristique s’accompagne du concours #pasbesoinde, déployé principalement dans la grande région de Montréal, qui a pour vocation de montrer toute la diversité et l’implication possible des bénévoles. Des jeunes de tous horizons feront valoir leur passion pour une cause.

Les jeunes de 18 à 35 ans doivent s’inscrire en remplissant le formulaire d’inscription disponible sur pasbesoinde.org. Une photo montrant le bénévole en action devra être acheminée. Le concours se déroule du 1er septembre au 30 novembre sur le site pasbesoinde.org ainsi que sur les pages Facebook et Twitter du CABM. Un total de 3 000 $ en prix sera partagé entre les bénévoles et les organismes que ceux-ci soutiennent.

« Outre la participation à une activité enrichissante sur le plan humain et l’élargissement de votre réseau de contacts, le bénévolat permet l’acquisition de nouvelles compétences et d’expériences professionnelles », souligne Karine Pilon, conseillère en ressources humaines, CRHA.

À lire maintenant

Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO
Les animateurs radio, les influenceurs originaux
Personnalité de la semaine: Dimitra Georgakis (dentsu Québec)
La couleur Pantone 2023 nous plonge dans le «Magentaverse»
Le catalogue de conférences d’adn s’agrandit