La Banque Nationale célèbre les partisans à la Coupe Rogers

le 17 août 2015


Pour souligner sa 10e année à titre de commanditaire-présentateur de la Coupe Rogers, la Banque Nationale a choisi de mettre en place une initiative pour célébrer le tennis, mais surtout ses partisans.

Avec pour mission de créer des relations signifiantes entre les marques et les gens, la Banque Nationale a fait affaire avec VIBRANT pour concevoir une activation de marque intégrée permettant d’offrir une expérience unique aux spectateurs de la Coupe Rogers et donner vie à sa commandite.

« Grâce à une stratégie de marketing expérientiel, appuyée par l’intégration de la technologie et du mobile, nous avons conçu de multiples stations interactives, ainsi qu’un site mobile personnalisé afin de déployer la campagne Super Partisans dans les deux villes hôtesses du tournoi », explique Éric Brouillet, président de VIBRANT.

Les fans de tennis ont ainsi été invités à se créer un profil afin de courir la chance de gagner divers prix, dont un voyage pour deux au US Open, selon leur niveau d’engagement en tant que Super Partisan. Pour ce faire, ceux-ci ont eu l’occasion d’accumuler des points partout sur le site du tournoi : jeu interactif basé sur la détection de mouvements, station de photos, station quiz pour tester leurs connaissances, etc.

Toute l'activation Super Partisan peut être suivie sur Facebook et Instagram.


Vague d’embauches et promotions chez bicom

À lire maintenant

lg2 signe la plateforme transactionnelle de norda™
Lambert fait confiance à NATA PR
Nous jouons tous pour le Canada avec Canadian Tire
La consommation de vidéo en sourdine est le nouveau normal
De nouveaux mandats gouvernementaux pour Les Évadés
SOMA accueille deux nouveaux joueurs
Personnalité de la semaine: Simon Roy (Polygraphe)
L’Étoile montante du jour: Katherine Olivier (Roy & Turner)
Simon Duhamel de Consulat réalise à distance pour une banque Suisse
Le Grenier accueille une nouvelle recrue
TANK Worldwide dévoile ses nouveaux bureaux adaptés au modèle hybride
Partager le moment, c'est oser vivre autre chose