Zel crée une campagne sans précédent pour Beauharnois–Salaberry-de-Valleyfield

le 15 mai 2015


L’agence de communication Zel a lancé une vaste opération de séduction pour Beauharnois–Salaberry-de-Valleyfield.

L’objectif de la campagne est de charmer des travailleurs et de nouveaux résidents. Soutenue par quelque 50 partenaires privés et publics, la campagne mise notamment sur les emplois à pourvoir et le prix abordable des maisons.

Intitulée Ça vaut de l’or, l’offensive s’adresse aux 25-40 ans. Elle est déployée majoritairement sur le web (blogues cibliés, publireportages Instagram, publicité web, YouTube, etc.). Zel prévoit aussi une offensive de relations de presse, du placement sur V Télé, dans le métro et dans les journaux.

En tout, des dizaines de slogans ont été développés et près de 30 séances photos ont été menées. La signature visuelle s’appuie sur des photos évocatrices, une palette de couleurs pastels et un jeu de trois typographies.

La campagne sera par ailleurs soutenue par cinq ambassadeurs, cinq jeunes inspirants, qui feront l’objet de portraits vidéos qui seront jumelés à des concours sur les médias sociaux.

«C’est la première fois que cette région se dote d’une stratégie de communication et d’une plateforme web aussi complètes, a souligné la directrice marketing et communication de Zel, Janick Tétreault-Moïse. Rien n’a été laissé au hasard.»

À lire maintenant

Artifact: le nouveau réseau social signé par les créateurs d’Instagram
Toast Studio signe la nouvelle série balado  de l’Observatoire des tout-petits
adn inspire avec son calendrier RSE
Un flot de balados chez Coyote audio
Un jury exécutif féminin aux Gerety Awards
PRAGMATIK: un nouveau joueur fait son entrée