La télévision généraliste perd des plumes au Québec

le 5 mai 2015


La vingtaine de stations locales généralistes du Québec – dont TVA, V, Global et CTV font partie – ont connu une année financière difficile en 2013-2014.

Les plus récentes données statistiques et financières du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) concernant les stations de télévision locales canadiennes pour l'année de radiodiffusion ayant pris fin le 31 août 2014 révèlent que les stations généralistes locales québécoises ont perdu 12,2M$ en 2013-2014. En 2012-2013, ces mêmes stations étaient parvenues à engranger des surplus de 24,2M$.

Les télés généralistes québécoises n’avaient jamais, auparavant, affiché de pertes financières. La baisse des revenus de publicité aura été la principale source de leurs déboires en 2013-2014.

Depuis trois ans, ces revenus affichent une baisse constante, mais alors que l'année 2012-2013 avait forcé les généralistes à composer avec une baisse de 1,5% des revenus de publicité, la baisse pour l’année 2013-2014 a atteint 8,9%.

En entrevue à La Presse, l’ancien vice-président du CRTC, Michel Arpin, a indiqué qu’une partie des revenus publicitaires des généralistes avait migré vers les chaînes spécialisées et les nouveaux médias.

Sans craindre de voir les télés généralistes disparaître, M. Arpin a dit redouter une diminution de la programmation locale au profit d’émissions réseaux en réponse aux pressions financières plus importantes.

La situation n’est guère plus rose dans le reste du Canada où les 92 stations locales ont généré des pertes de 138,7M$ en 2013-2014. Ces pertes n’étaient que de 2,3M$ en 2012-2013.

Du côté de la télé de Radio-Canada, des pertes de 10M$ ont été enregistrées au Québec (elles sont de 23,7M$ au Canada). Grâce à ses autres activités, la Société d’état est toutefois parvenue à présenter un budget équilibré pour l’année financière 2013-2014.


Réverbère imagine un programme pour les entreprises québécoises

À lire maintenant

Personnalité de la semaine: Mélanie Thivierge (La Presse)
Votre cinéma s’ennuie sans vous
De nouveaux talents rejoignent Adviso
Hate Supermarket: acheter des messages haineux pour faire une différence
Un nouveau concept pour les restaurants Benny&Co
Réverbère imagine un programme pour les entreprises québécoises
L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
L’agence Frank accompagnera Fruit d’Or dans sa stratégie numérique
Le Virage Vert de Boite Pac
Arobas Web + numérique dévoile son nouveau positionnement
Un printemps sous le signe de la croissance pour Brouillard
Antonio Uve signe les illustrations pour le site des sauces MIGHTYWARM