Coutu communication met son expertise au service des PME

le 20 avril 2015


Quatre générations de dirigeants se sont succédées chez Coutu communication: de la fondation de l’entreprise par André Coutu à la relève qui se prépare pour Emilie Poirier, fille de l’actuel président Bruno Poirier, la PME a certainement connu une croissance soutenue au fil du temps, laquelle s’est traduite récemment par la mise en ligne de trois sites web en 15 jours.

Bref, Coutu communication est une PME qui comprend les besoins des autres PME et met son expertise web à leur disposition. «Les PME du Québec, lorsqu’elles ont besoin d’un site web, oublient parfois que l’ensemble des éléments du site est important. Ce n’est pas seulement du développement et du design, et c’est pourquoi ces clients nous font confiance. Ils obtiennent des résultats impressionnants et mesurables», explique Bruno Poirier, président de Coutu communication.

«Les sites web doivent devenir l’extension de l’équipe de vente et l’ADN même de la PME. Les sites doivent être le reflet de la compagnie pour les clients actuels, tout en permettant une expansion vers de nouveaux horizons», croit Émilie Poirier, directrice service-conseil de Coutu communication et aspirante à la présidence dans l'avenir.

L’équipe de stratèges-créatifs en communication a récemment mis en ligne les sites web de trois entreprises, soit Norrizon (entreprise de services), Spectal (fabricant de fenêtres avec des usines au Canada et aux États-Unis) et Pemco (services de main d’œuvre technique et d’analyse d’immeubles). Ce sont toutes trois des PME québécoises en pleine croissance, qui ont fait confiance à Coutu communication pour l’ensemble de la création et de la programmation de leur site, en plus de l’adaptabilité aux mobiles, du SEO, de l’arborescence, de la réflexion marketing, de la supervision du contenu multilingue, de l’architecture du site, etc. Norrizon, Spectal et Pemco peuvent maintenant viser de nouveaux marchés avec leur site web respectif.

À lire maintenant

Le métavers: cinq mythes démystifiés
L’image de l’Office montréalais de la Gastronomie déployée par lg2
L'Institut BÉA se tourne vers Rinaldi-Maestro
Passez du temps dans la nature avec Mazda Canada et ParticipACTION
Marelle Communications en charge des médias sociaux du FICG
Un nouveau rédacteur en chef chez Journal Métro