TV5Monde victime d’un piratage sans précédent

le 9 avril 2015


La chaîne de télévision internationale TV5Monde a été victime d’un piratage sans précédent, mercredi. Peinant encore à restaurer tous ses services, TV5Monde a condamné avec fermeté cette attaque qui l’a forcée à interrompre ses programmes, fermer son site web et rendre temporairement inaccessibles ses pages sur les médias sociaux.

Dans un tweet publié mercredi soir, la directrice du numérique de TV5Monde, Hélène Zemmour, a affirmé que «l’attaque qu’a subie TV5Monde est inédite et de grande envergure». Des pirates informatiques du groupe Cyber Califat, se disant fidèles au groupe armé État islamique, seraient derrière cette nouvelle attaque.

«Toutes nos antennes, qui émettent dans le monde entier, sont tombées, a expliqué en entrevue à FranceTv Info, Mme Zemmour. Le piratage a commencé peu après 22 heures par les réseaux sociaux, puis un message écrit en français, en arabe et en anglais a remplacé la page d'accueil de notre site internet. Peu après le début de l'attaque, notre système informatique interne est tombé, et nos programmes ont suivi. Nous n'avions plus accès à notre messagerie, ce qui nous a compliqué la tâche.»

Rémy Pflimlin, président de TV5Monde, et l’ensemble des actionnaires – France Médias Monde, RTBF, RTS, Radio-Canada, ARTE France, Télé-Québec, l'INA, France Télévisions et TV5 Québec Canada – ont condamné fermement le piratage d’un ampleur inégalée dont a été victime la chaîne.

Le premier ministre français, Manuel Valls, a ajouté sa voix au concert de critiques et a déclaré, sur Twitter, que «l'attaque du réseau TV5Monde est une atteinte inacceptable à la liberté d'information et d'expression.»

La ministre de la culture, Fleur Pellerin, n’a pour sa part pas hésité à qualifier l’attaque contre TV5Monde de «véritable acte terroriste».

La Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a aussi condamné l’attaque, estimant qu’il s’agissait d’une «atteinte à la liberté d’informer et de s’exprimer».

Jeudi après-midi, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) était toujours à pied d’œuvre dans les bureaux de TV5Monde afin de tenter de rétablir la situation. Le Figaro a rapporté que les quatre ingénieurs en sécurité informatique d’abord envoyés à TV5Monde ont obtenu le soutien de neuf ingénieurs supplémentaires. L’ANSSI aurait d’ailleurs indiqué que plusieurs jours seraient nécessaires pour mettre un terme à l’attaque et de sécuriser les systèmes informatiques de TV5Monde.

TV5Monde a pour sa part indiqué ne pas savoir à quel moment elle pourrait rétablir la programmation sur ses 11 chaînes et diffuser à nouveau du contenu en direct. Depuis l’attaque, les 11 chaînes TV5Monde doivent se contenter d’un seul et même programme et aucun téléjournal n’a pu être diffusé.

En France, une enquête a été lancée afin de retracer les auteurs du piratage de TV5Monde et de comprendre comment ils ont pu avoir accès au système interne de la chaîne télévisée.

TV5Monde diffuse en continu tout autour du globe. La chaîne est reçue dans plus de 257 millions de foyers.


TV5 et l’UQAM mènent une étude sur la consommation de contenus francophones

À lire maintenant

Lorraine Thilloy nommée directrice générale de FCTMN
Le Virage Vert de Hafferi
Un balado sur l’environnement par Force Jeunesse et Coyote audio
La Diva: une nouvelle image de marque pour les Serres Royales
L’APTS confie à Alias Clic la conception de son site Internet
Myriam Girouard et Martine Goyette réinventent leurs rôles chez Rodeo
Nouvelles remises après-achat disponibles sur GoCoupons.ca
Une collecte de fonds pour le climat et l’océan
BridgeMTL, bâtir des ponts entre ici et ailleurs.
Un télétravailleur sur trois pourrait démissionner s'il doit retourner au bureau
L’Étoile montante du jour Francis Leduc (Novatize)
STARNO collabore au film «The United States vs. Billie Holiday»