Jennifer Guthrie

Coup d’œil sur le portfolio de Mad Men

par Jennifer Guthrie, le 3 avril 2015


Les irrésistibles publicitaires de Mad Men tireront leur révérence au cours des prochaines semaines. La dernière saison de la série culte, qui débute dimanche à 22h sur les ondes de AMC, mettra un terme aux tribulations de l’agence de publicité Sterling Cooper & Partners.

Au cours des sept dernières saisons, Don Draper, Peggy Olson, Pete Campbell, Roger Sterling et leurs comparses ont trimé dur sur d’importantes campagnes. Voici un aperçu du portfolio de Sterling Cooper & Partners.

Lucky Strike

Lucky Strike a longtemps été l’un des plus importants clients de Sterling Cooper Draper Pryce. Alors que Don Draper propose une campagne mettant en vedette un homme ordinaire, le site Business Insider révèle que Lucky Strike, au début des années 1960, misait plutôt sur un porte-parole vedette en la personne de Frank Gifford, une star du football.

American Airlines

Au cours de la saison 2, Sterling Cooper fait un pitch dans l’espoir de gagner un contrat avec American Airlines. L’entreprise, qui vient de vivre l’écrasement de son vol 1, avait annoncé publiquement son désir de changer de stratégie marketing. Sterling Cooper, qui a déjà comme client Mohawk Airlines, joue gros et perd le pitch.

Mohawk Airlines

Sterling Cooper Draper Pryce peut compter sur l’important contrat qui le lie à Mohawk Airlines. L’entreprise commence toutefois à souffrir de la vive compétition qui sévit dans l’industrie aérienne dans le milieu des années 1960. Cela la place dans une position précaire, ce qui aura un impact sur l’agence publicitaire qui emploie Don Draper.

Playtex

Cette publicité, qui fait référence au président américain John F. Kennedy et aux femmes de sa vie (Jackie et Marilyn), est créée par Sterling Cooper à la suite d’une demande de Playtex, qui souhaite se rapprocher de l’image de son compétiteur, Maidenform, qui aime jouer avec les notions de désirs, de sensualité et de fantasmes.

Belle Jolie

Belle Jolie est l’une des rares fausses entreprises à avoir eu droit à l’attention de Sterling Cooper. Business Insider note à cet effet que la publicité imaginée pour Mad Men n’est pas de son temps, les compagnies de cosmétiques ayant commencé à utiliser de vrais modèles à la place d’illustrations bien avant 1960.

Gillette Right Guard

Sterling Cooper choisit d’exploiter le thème de l’espace pour cette publicité du déodorant Right Guard. Un choix à propos pour une série qui aura eu la chance de faire revivre le premier alunissage.

Kodak

Dans la première saison de Mad Men, Don Draper fait un pitch pour Kodak, qui souhaite présenter son nouveau projecteur Carousel. La publicité qui a réellement vu le jour pour Kodak était moins colorée et beaucoup plus explicative. Un long texte expliquant l’utilité et le fonctionnement de l’appareil faisait en effet partie intégrante du concept.

Les pubs télé

L’arrivée de la télévision a bouleversé l’agence Sterling Cooper, qui doit redéfinir ses façons de faire afin de répondre à la nouvelle demande pour des publicités télévisées. Parmi les scénarios préparés par Don Draper et son équipe, on retrouve celui pour le fixatif Aquanet, celui pour les croustilles Utz et celui pour la boisson gazeuse Patio.

(Sources: AMC, Business Insider)


Bloom parmi les Canada’s Top Growing Companies du Globe and Mail

À lire maintenant

Bloom parmi les Canada’s Top Growing Companies du Globe and Mail
En route vers la 13e édition des Prix Format Libre
Hula Hoop signe le nouveau site internet de Prompt
Capital-Image lauréat aux Prix d'excellence de la SCRP
Le Virage Vert d'Axial
Cheekbone Beauty est lancée sur Sephora.ca
Sébastien Thibault illustre un dossier spécial pour Le Devoir
Tout pour être vous avec Jean Airoldi
Plus de succès avec les courtiers immobiliers
La SAAQ propose la méditation en repensant le lave-auto
Le Réseau express métropolitain choisit Accordex
Redéfinir la notion de propreté avec The Unscented Company