Jennifer Guthrie

Éric Salvail se recycle

par Jennifer Guthrie, le 31 mars 2015


Habitué à un studio soigné, c’est plutôt sur les tablettes d’un supermarché, dans un bac de recyclage et dans un centre de tri que le populaire animateur Éric Salvail se fera remarquer dans les prochains jours.

Le nouveau porte-parole d’Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est en effet en vedette dans une nouvelle publicité, imaginée et réalisée par Les Évadés et Les Enfants, qui vise à faire connaître aux citoyens l’importance et les succès de la collecte sélective au Québec.

«Ça n’a pas été un tournage habituel, s’est rappellé Éric Salvail, en entrevue avec Grenier aux nouvelles. On a tourné pendant environ 14 heures, dans toutes sortes de circonstances, et par moment, je me demandais si on allait arriver à faire en sorte que je représente un contenant de lait qui finit en bouteille d’assouplisseur et qui passe à travers toutes les étapes de transformation entre les deux!»

Car la publicité, teintée de l’humour d’Éric Salvail, va au-delà de la simple promotion de la collecte sélective. Elle tente de démystifier le processus qui permet aux matières recyclées d’avoir une deuxième vie et explique l’apport d’Éco Entreprises Québec, qui représente les quelque 3000 entreprises qui assurent le financement du système québécois de collecte sélective

«L’idée c’était de montrer aux gens qui font leur part et qui déposent des contenants dans leur bac de recyclage, ce qui leur arrive, a expliqué M. Salvail. Parce qu’il y a encore plusieurs mythes qui entourent le recyclage. Des gens disent que ça s’en va au dépotoir, que ce n’est pas recyclé, etc. On voulait montrer [ce qui se passe vraiment].»

Éco Entreprises Québec, qui fête cette année son dixième anniversaire, estime qu’il est aujourd’hui de son devoir de souligner la participation des entreprises aux collectes sélectives faites en sol québécois, un aspect du système souvent méconnu du grand public.

«Après dix ans, nous sommes à un point tournant de notre évolution et nous désirons faire connaître aux citoyens la contribution des entreprises au succès de notre collecte sélective au Québec, a soutenu Virginie Bussières, directrice des communications et des affaires publiques de ÉEQ. Je crois qu’avec cette publicité, à la fois drôle et informative, nous pouvons dire: mission accomplie!»

Éric Salvail s’est également dit très satisfait de la publicité. «Je la trouve belle la pub, a-t-il mentionné. Je voulais qu’elle ait un peu d’humour. Je trouve que les messages qu’on veut passer ne peuvent pas l’être dans des publicités plates parce que les gens ne les écoutent pas. Mais si on y va avec un clin d’œil humoristique qui fait rire ou sourire, les gens regardent la publicité et je pense que le message passe mieux.»

Sollicité de toutes parts, Éric Salvail a décidé d’utiliser sa notoriété pour défendre une cause qui lui tient à cœur: l’environnement. Il s’est ainsi engagé à être porte-parole d’Éco Entreprises Québec pour les trois prochaines années et compte s’impliquer activement.

«[Pour la publicité télé], je voulais être consulté pour tout parce que j’aime mettre mon grain de sel et parce que je voulais que ça me ressemble, a précisé Éric Salvail. J’ai un mandat de porte-parole général, donc je suis dans la pub télé, mais je suis aussi impliqué dans l’imprimé et le site internet. Je trouve ça important, de temps en temps, que les personnalités publiques utilisent leur notoriété pour passer des messages. Cette cause me parlait beaucoup parce que j’étais déjà très friand du recyclage. Je n’ai pas d’enfant, mais je veux quand même participer à léguer quelque chose. Je veux rappeler aux gens que nos petits gestes quotidiens servent à quelque chose, même si parfois, on l’oublie.»

La campagne Éric Salvail récupéré a été lancée en primeur lundi dans le cadre de l’émission En mode Salvail, à V. La publicité apparaîtra sur les autres chaînes ciblées à partir de mardi et jusqu’en mai. La campagne multiplateforme se déclinera aussi sur le web et dans les médias sociaux pour une durée de trois ans et mettra en valeur différents aspects de la récupération.

Voici la publicité…


…et le Making of

Crédits
Annonceur: Éco Entreprises Québec
Agence: Les Évadés
Maison de production: Les Enfants
Réalisation: Alexandre Franchi
Son: Blvd
Photographie: Pierre Manning, Shoot Studio


Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!

À lire maintenant

Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!
Personnalité de la semaine: Diane Lafontaine (Fonds de solidarité FTQ)
L’Étoile montante du jour: Maud Nydegger Ducharme (Camden)
Où jouez-vous cet été?
L’agence NFA supporte les prochains explorateurs canadiens avec le Projet Trebek
ROBIC s'associe à GLO pour sa stratégie numérique
Projet Z: Non à l’exploitation!
La télévision traditionnelle demeure au sommet chez les Québécois
lg2 et Kabane: l’impact de la différence Québec vs Montréal
Trouve ton Oasis
Braque propulse la croissance de GoExport et Processia
La stratégie omnicanale au service de l'expérience client