La FAE dénonce l'«école bon marché» dans une publicité

le 25 mars 2015


La convention collective des 32 000 enseignants de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) arrivera à échéance le 31 mars prochain. Dans une volonté de dénoncer les «piètres» propositions du gouvernement Couillard à leur égard, la FAE a décidé de lancer une publicité visant à sensibiliser le public aux effets potentiels de ce qu'elle qualifie d'«école bon marché».

Dans son message télé de 30 secondes, la FAE met en lumière qu’en matière d'éducation, faire plus avec moins, ça hypothèque l’avenir de nos enfants et ça dévalue le travail des enseignants.

La publicité met en vedette un médiocre vendeur tentant de faire avaler au public les avantages de l'école bon marché.

La campagne, qui a débuté lundi dernier, durera quatre semaines et se déploie sur les médias sociaux et à la télévision (ICI Radio-Canada et TVA). À Québec, la campagne s'affiche aussi sur les autobus qui circulent près du parlement. Cette ligne (la 1-844) est d'ailleurs très active.


P.K. Subban et Francisco Randez font bouger le monde avec CLIF®

À lire maintenant

Karina Sieres nommée directrice-conseil chez Exponentiel Conseil
Les Epica Awards sont ouverts aux candidatures jusqu'au 8 octobre
Apprendre que tout est possible au Collège Beaubois
Garance Fielding Philippe: nouvelle gestionnaire au bec
Anne Sérode se joint à l'équipe de TACT
Isabelle Maréchal devient la nouvelle éditrice de Premières en affaires
Le Conseil des directeurs médias du Québec intègre l'A2C
83% des Québécois lisent des magazines
BESIDE Habitat: entre nature et culture
L'OSM présente ses nouveaux commanditaires
Hybride remporte un prix aux Creative Arts Emmys 2021
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez