La FAE dénonce l'«école bon marché» dans une publicité

le 25 mars 2015


La convention collective des 32 000 enseignants de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) arrivera à échéance le 31 mars prochain. Dans une volonté de dénoncer les «piètres» propositions du gouvernement Couillard à leur égard, la FAE a décidé de lancer une publicité visant à sensibiliser le public aux effets potentiels de ce qu'elle qualifie d'«école bon marché».

Dans son message télé de 30 secondes, la FAE met en lumière qu’en matière d'éducation, faire plus avec moins, ça hypothèque l’avenir de nos enfants et ça dévalue le travail des enseignants.

La publicité met en vedette un médiocre vendeur tentant de faire avaler au public les avantages de l'école bon marché.

La campagne, qui a débuté lundi dernier, durera quatre semaines et se déploie sur les médias sociaux et à la télévision (ICI Radio-Canada et TVA). À Québec, la campagne s'affiche aussi sur les autobus qui circulent près du parlement. Cette ligne (la 1-844) est d'ailleurs très active.


Des publicités antiracistes créent un malaise

À lire maintenant

La CMQuébec dévoile sa nouvelle image de marque pour souligner ses 20 ans
MamboMambo signe Constellations, une nouvelle expérience web immersive
Felipe RP en charge des relations de presse de Vet & Cie
«Je ne suis pas un robot» rayonne dans les médias sous l'expertise de nacelles&co
L’Intelligence Artificielle à l’origine d'une nouvelle forme de créativité publicitaire?
Marketing et causes sociales: l’intégrité éthique
L'Étoile montante du jour: Sébastien Ferrand (Hamak)
Bloom célèbre ses 15 ans
Le logo de MixoWeb fait peau neuve
Le CÉGEP de Sept-Îles recrute à l’international avec Hula Hoop
François Croteau fait son entrée chez Ryan Affaires publiques
Benny & Co. fait découvrir sa nouvelle sauce BBQ avec Pratico Média