La FAE dénonce l'«école bon marché» dans une publicité

le 25 mars 2015


La convention collective des 32 000 enseignants de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) arrivera à échéance le 31 mars prochain. Dans une volonté de dénoncer les «piètres» propositions du gouvernement Couillard à leur égard, la FAE a décidé de lancer une publicité visant à sensibiliser le public aux effets potentiels de ce qu'elle qualifie d'«école bon marché».

Dans son message télé de 30 secondes, la FAE met en lumière qu’en matière d'éducation, faire plus avec moins, ça hypothèque l’avenir de nos enfants et ça dévalue le travail des enseignants.

La publicité met en vedette un médiocre vendeur tentant de faire avaler au public les avantages de l'école bon marché.

La campagne, qui a débuté lundi dernier, durera quatre semaines et se déploie sur les médias sociaux et à la télévision (ICI Radio-Canada et TVA). À Québec, la campagne s'affiche aussi sur les autobus qui circulent près du parlement. Cette ligne (la 1-844) est d'ailleurs très active.

À lire maintenant

Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO
Unibroue souffle ses 30 ans
RénoAssistance et THEUN KNOWN repoussent les limites avec François Bellefeuille
Une nouvelle identité pour marquer les 15 ans de Molotov
Gabrielle Sigmen Mercier à la direction générale d'Allia