La FAE dénonce l'«école bon marché» dans une publicité

le 25 mars 2015


La convention collective des 32 000 enseignants de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) arrivera à échéance le 31 mars prochain. Dans une volonté de dénoncer les «piètres» propositions du gouvernement Couillard à leur égard, la FAE a décidé de lancer une publicité visant à sensibiliser le public aux effets potentiels de ce qu'elle qualifie d'«école bon marché».

Dans son message télé de 30 secondes, la FAE met en lumière qu’en matière d'éducation, faire plus avec moins, ça hypothèque l’avenir de nos enfants et ça dévalue le travail des enseignants.

La publicité met en vedette un médiocre vendeur tentant de faire avaler au public les avantages de l'école bon marché.

La campagne, qui a débuté lundi dernier, durera quatre semaines et se déploie sur les médias sociaux et à la télévision (ICI Radio-Canada et TVA). À Québec, la campagne s'affiche aussi sur les autobus qui circulent près du parlement. Cette ligne (la 1-844) est d'ailleurs très active.


L’Avenue hébergement communautaire choisit GLO

À lire maintenant

Arsenal Media accueille Claude Landry
Sparkling et Trik Truk révolutionnent le Team Building avec Page 404
AFDICQ lance une campagne pour favoriser l'achat local
Une étude sur la place des femmes en communications
Archibald choisit Dreww comme agence numérique
L'engagement net zéro de WSP dans une campagne signée Republik
My Little Big Web crée un microsite pour le Grand Tirage de la Fondation du CHUM
Le Virage Vert de TUX
Prospek agrandit son équipe et annonce une nouvelle nomination
La mycose des ongles d’Alfred exportée aux USA
Serge Vallières rejoint l'équipe de direction du Groupe Park Avenue
Xavier Dolan et Julia Roberts collaborent pour une pub Chopard