Décès d’André Bellemarre, ancien président de Point of Sales

le 20 mars 2015


André Bellemare, qui avait fondé l’entreprise Point of Sales (P.O.S.) avec ses trois frères en 1962, est décédé le 24 février, à Laval. Il avait 81 ans.

M. Bellemare et ses frères ont été les artisans de l’affiche grand format, a rappelé Michel Bellemare, soulignant du coup la bonne réputation que son oncle s’était bâtie grâce à son travail de grande qualité.

Yvon Martin, ancien propriétaire de l’agence Publicité Martin, a côtoyé André Bellemare dans les années 1980-1990 au Publicité Club de Montréal.

«André était un type remarquable, a-t-il confié à Grenier aux nouvelles. Il a fait beaucoup pour l’industrie de la publicité au Québec et pour le Publicité Club. C’était un gars très généreux, qui n’hésitait jamais à offrir gratuitement ses services au Publicité Club, un gars très intègre et très travaillant.»

La famille d’André Bellemare recevra les condoléances au complexe funéraire Alfred Dallaire Memoria, situé au 2159 boulevars Saint-Martin Est, à Laval, dès 15h, aujourd’hui. Une cérémonie religieuse y sera célébrée à 20h30 au salon même. Au lieu de fleurs, des dons à l’Association pulmonaire seraient appréciés.

André Bellemare laisse dans le deuil son épouse, Jeannine Juteau, ses enfants Guy (France), Alain (Roger Yves) et Martin (Annik), ses petits-enfants Ariane, Valérie, Jonathan et Zachary, ses frères Jacques, Walter et Georges, ainsi que plusieurs parents et amis.


La réalité augmentée à l’assaut du monde

À lire maintenant

La réalité augmentée à l’assaut du monde
Présentations des grilles horaires et lancement de saison sous le signe du virtuel
Nouvel été, nouvelles de l’été avec Coops de l’information et Larouche
Un nouveau site web pour GoCoupons.ca
Une pluie de mandats pour H31
La FQCC fait peau neuve grâce à Vortex Solution
Denis Rozon se joint à Sphère Média
Comment mobiliser des employés en quête de sens?
Le Weber de Marc Bergevin est prêt pour les séries
Le cirque Éloize s’adresse au monde des affaires
L’agence GLO, certifiée une des meilleures places où travailler
Antoine Olivier Pilon et Antoine Pilon dans la nouvelle campagne de Becel