Quand des enfants lisent des gazouillis méchants

le 13 mars 2015


Inspirée d’un populaire segment imaginé par Jimmy Kimmel, la nouvelle campagne du Canadian Safe School Network, imaginée par l’agence canadienne john st., frappe fort.

Le segment baptisé Celebrities Read Mean Tweets (Les célébrités lisent des gazouillis méchants), présenté pendant l’émission de fin de soirée de Jimmy Kimmel, obtient énormément de succès sur le web.

L’agence john st. a imaginé une campagne pour lutter contre la cyberintimidation pour le Canadian Safe School Network dans laquelle des adolescents, à la manière des célébrités, lisent des gazouillis méchants qu’ils ont reçus. Le résultat, très réussi, est nettement moins drôle que les capsules desquelles il s’inspire.

«C’est facile de rire des vedettes qui lisent certaines des choses méchantes que les gens ont écrites sur elles, a expliqué, par voie de communiqué, le Canadian Safe School Network. Mais cette même attitude a fait en sorte que 40% des jeunes Canadiens sont aujourd’hui victimes de cyberintimidation. Il s’agit d’une épidémie qui a envahi nos vies et qui laisse plusieurs personnes avec le sentiment qu’il n’y a pas d’issue.


Un exemple de Celebrities Read Mean Tweets:


Femmes inspirantes: Camille Hamelin (Poches & Fils)

À lire maintenant

Femmes inspirantes: Camille Hamelin (Poches & Fils)
L’humain au cœur du collectif Humanise
Asmir Pervanic revient chez ROMEO
Commères reçoit la bourse Aile jeunesse
Levez la main pour un meilleur système d'éducation
Connaissez-vous Ilham Lmissaoui?
Station 22 se tourne vers l'Agence Sonia Gagnon
Groupe Juste pour rire sélectionne Cartier Média
Maison 1608 fait découvrir le meilleur du Saguenay–Lac-Saint-Jean
La Bijouterie LSM choisit Nellie Marketing
Brouillard est dans le feu de l'action
Dévoilement des finalistes des Grands Prix de la Relève d’Affaires