Quand des enfants lisent des gazouillis méchants

le 13 mars 2015


Inspirée d’un populaire segment imaginé par Jimmy Kimmel, la nouvelle campagne du Canadian Safe School Network, imaginée par l’agence canadienne John St., frappe fort.

Le segment baptisé Celebrities Read Mean Tweets (Les célébrités lisent des gazouillis méchants), présenté pendant l’émission de fin de soirée de Jimmy Kimmel, obtient énormément de succès sur le web.

L’agence John St. a imaginé une campagne pour lutter contre la cyberintimidation pour le Canadian Safe School Network dans laquelle des adolescents, à la manière des célébrités, lisent des gazouillis méchants qu’ils ont reçus. Le résultat, très réussi, est nettement moins drôle que les capsules desquelles il s’inspire.

«C’est facile de rire des vedettes qui lisent certaines des choses méchantes que les gens ont écrites sur elles, a expliqué, par voie de communiqué, le Canadian Safe School Network. Mais cette même attitude a fait en sorte que 40% des jeunes Canadiens sont aujourd’hui victimes de cyberintimidation. Il s’agit d’une épidémie qui a envahi nos vies et qui laisse plusieurs personnes avec le sentiment qu’il n’y a pas d’issue.


Un exemple de Celebrities Read Mean Tweets:


Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!

À lire maintenant

Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!
Personnalité de la semaine: Diane Lafontaine (Fonds de solidarité FTQ)
L’Étoile montante du jour: Maud Nydegger Ducharme (Camden)
Où jouez-vous cet été?
L’agence NFA supporte les prochains explorateurs canadiens avec le Projet Trebek
ROBIC s'associe à GLO pour sa stratégie numérique
Projet Z: Non à l’exploitation!
La télévision traditionnelle demeure au sommet chez les Québécois
lg2 et Kabane: l’impact de la différence Québec vs Montréal
Trouve ton Oasis
Braque propulse la croissance de GoExport et Processia
La stratégie omnicanale au service de l'expérience client