Quand des enfants lisent des gazouillis méchants

le 13 mars 2015


Inspirée d’un populaire segment imaginé par Jimmy Kimmel, la nouvelle campagne du Canadian Safe School Network, imaginée par l’agence canadienne John St., frappe fort.

Le segment baptisé Celebrities Read Mean Tweets (Les célébrités lisent des gazouillis méchants), présenté pendant l’émission de fin de soirée de Jimmy Kimmel, obtient énormément de succès sur le web.

L’agence John St. a imaginé une campagne pour lutter contre la cyberintimidation pour le Canadian Safe School Network dans laquelle des adolescents, à la manière des célébrités, lisent des gazouillis méchants qu’ils ont reçus. Le résultat, très réussi, est nettement moins drôle que les capsules desquelles il s’inspire.

«C’est facile de rire des vedettes qui lisent certaines des choses méchantes que les gens ont écrites sur elles, a expliqué, par voie de communiqué, le Canadian Safe School Network. Mais cette même attitude a fait en sorte que 40% des jeunes Canadiens sont aujourd’hui victimes de cyberintimidation. Il s’agit d’une épidémie qui a envahi nos vies et qui laisse plusieurs personnes avec le sentiment qu’il n’y a pas d’issue.


Un exemple de Celebrities Read Mean Tweets:


Cynthia Rhéaume devient cheffe des communications chez TV5 Québec Canada

À lire maintenant

Une offensive aérienne d’Unifor
TikTok: découvrez les dessous de la plateforme la plus populaire chez la Génération Z
Humanify acquiert Ekosystem
Elodie Descarpentries devient directrice Marketing et Communication du HUB Studio
Un mandat spécial pour Aerogram
PAL T.I. Solutions informatiques fait appel à Tandem Communication pour transformer son identité visuelle
Quatre nouvelles directrices chez Québecor Expertise | Média
Clarins Canada présente la série Femmes inspirantes
La Semaine numériQc se poursuit
Une programmation 2021-2022 audacieuse pour Unis TV et TV5
Le CRIM célèbre ses 35 ans
Christian Quenneville nommé président de M&H