La reconnaissance faciale au service d’une campagne contre la violence conjugale

le 6 mars 2015


Les Londoniens ont, ces jours-ci, la chance de changer le cours d’une publicité.

Conçue par l’agence londonienne WCRS, la campagne, qui vise à sensibiliser les gens à l’importance de ne pas détourner le regard lorsque confrontés à de la violence domestique, présente une femme dont le visage tuméfié guérit petit à petit, lorsqu’observé par les passants.

Le premier panneau a été installé jeudi dans le quartier d’affaires de Canary Wharf, à Londres. Son dévoilement coïncide avec la Journée internationale de la femme, qui a lieu dimanche.


Des publicités antiracistes créent un malaise

À lire maintenant

Le design graphique en 2022 : Miser sur l’évolution plutôt que sur le changement
François Croteau fait son entrée chez Ryan Affaires publiques
Benny & Co. fait découvrir sa nouvelle sauce BBQ avec Pratico Média
«Je ne suis pas un robot» rayonne dans les médias sous l'expertise de nacelles&co
Le CÉGEP de Sept-Îles recrute à l’international avec Hula Hoop
Triple nomination dans l'équipe de direction de Touché!
Zú accueille Carl Charest à titre de directeur communications, marketing et affaires publiques
L'Université de Montréal parle de la santé mentale avec Tout le monde a des bas
Personnalité de la semaine: Simon Arsenault (Groupe MVP)
Bell Média lance noovo.info
Deux nouveaux mandats s'ajoutent au portfolio de ressac
11:11 Alignement créatif signe la nouvelle campagne de Rescue Dogs Rock NYC