Le métro transformé en musée pour la Nuit Blanche

le 27 février 2015


Ce 28 février, les usagers du métro auront l’occasion de découvrir un réseau de métro nouveau genre; résolument créatif et numérique. À l’occasion de la 12e édition de la Nuit Blanche, l’art prendra le contrôle des 337 écrans du réseau d’affichage numérique du métro le temps d’une immersion visuelle.

Une sélection d’œuvres des cinq dernières programmations du festival CHROMATIC, créées par MASSIVart, se feront voir sur le réseau de diffusion numérique de Métrovision. Les créatifs de la métropole y seront mis en valeur, parmi lesquels Maxime Boisvert, Sabrina Ratté ou encore les studios Vallé Duhamel et Baillat Cadell & Fils.

En ayant pour objectif de faire rayonner l’art montréalais, l’offensive orchestrée par MASSIVart et Métrovision saura surprendre les 350 000 participants attendus à la Nuit Blanche.

«Métrovision avait le désir d’accompagner les usagers du métro dans ce périple artistique unique à Montréal afin de contribuer à l’ambiance particulière qui règne lors de la Nuit Blanche. C’est une belle occasion pour Métrovision d’offrir l’Art à un vaste auditoire, et en ce sens, notre association avec MASSIVart est toute naturelle.»

À lire maintenant

MASSIVart façonne l'avenir de l'art public au Mexique
TAXI et Volkswagen revisitent les clichés de la pub
C’est le moment de vous inscrire aux Prix Format Libre
Nike oppose Serena Williams à elle-même en utilisant l'IA
Une expérience unique et interactive à l’Omnium Banque Nationale
Urania Agas à la direction d'EssenceMediacom