Le métro transformé en musée pour la Nuit Blanche

le 27 février 2015


Ce 28 février, les usagers du métro auront l’occasion de découvrir un réseau de métro nouveau genre; résolument créatif et numérique. À l’occasion de la 12e édition de la Nuit Blanche, l’art prendra le contrôle des 337 écrans du réseau d’affichage numérique du métro le temps d’une immersion visuelle.

Une sélection d’œuvres des cinq dernières programmations du festival CHROMATIC, créées par MASSIVart, se feront voir sur le réseau de diffusion numérique de Métrovision. Les créatifs de la métropole y seront mis en valeur, parmi lesquels Maxime Boisvert, Sabrina Ratté ou encore les studios Vallé Duhamel et Baillat Cadell & Fils.

En ayant pour objectif de faire rayonner l’art montréalais, l’offensive orchestrée par MASSIVart et Métrovision saura surprendre les 350 000 participants attendus à la Nuit Blanche.

«Métrovision avait le désir d’accompagner les usagers du métro dans ce périple artistique unique à Montréal afin de contribuer à l’ambiance particulière qui règne lors de la Nuit Blanche. C’est une belle occasion pour Métrovision d’offrir l’Art à un vaste auditoire, et en ce sens, notre association avec MASSIVart est toute naturelle.»


BROUILLARD ne chôme pas

À lire maintenant

BROUILLARD ne chôme pas
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage
Couche-Tard en mode ODpanneur
Accès pharma chez Walmart, ça change tout
Décortiquez le mystère de Nuit Blanche et son parfum avec Radio-Canada et PHD
Le fabuleux destin du Cinéma Beaubien
S’engager à fond avec le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins
Personnalité de la semaine: Frédéric Bove (Prompt)
Ad hoc recrute trois nouveaux talents