Symposium annuel de l’AMR: plus branché et numérique que jamais

le 11 février 2015


Le Symposium annuel de l’Association du marketing relationnel (AMR) aura lieu le 25 février prochain. Cette édition traitera plus que jamais de l’apport du numérique dans le marketing relationnel. Au centre de cette relation, le client, souvent désigné comme «client roi», difficile à séduire et à fidéliser. Josiane Cousineau, chargée de projets, marketing web à la Croix Bleue, et directrice de l’organisation du Symposium, nous parle de cette journée de conférences axée sur le marketing relationnel.

Au menu: exploration de cas concrets et dévoilement de stratégies gagnantes testées sur le terrain et présentées par des experts qui ont su innover pour satisfaire le client roi.

Grenier aux nouvelles (GAN): Pourquoi avoir choisi le thème «Le client roi: branché, informé, exigeant, opportuniste. Découvrez comment le conquérir et le fidéliser» pour cette édition?

Josiane Cousineau (JC): Depuis l'année dernière, l’AMR a pris le tournant pour aller davantage dans les sphères du web et du contact client. On se rend compte que le marketing a beaucoup évolué. Le temps du consommateur réceptif, passif acceptant ou non les offres à sens unique des annonceurs est maintenant révolu. Il est maintenant au cœur d'un réseau de plus en plus complexe de communication. Il veut être informé au-delà des simples caractéristiques d'un produit et être mis au courant des nouvelles tendances, de ce qui se passe dans le monde, de ce qu'on dit sur le sujet, et ce, le plus rapidement possible. Il en veut encore plus pour son argent et cherche la meilleure offre. Le consommateur roi aime ou n'aime pas. Et il le dit à une bonne partie de votre marché cible. Il est donc primordial pour les annonceurs de bien comprendre toutes les facettes des différents réseaux mis à sa disposition et de s'outiller adéquatement pour parvenir à intéresser et satisfaire ce client devenu roi et maître.

GAN: Avec les difficultés que connaît le commerce de détail ces derniers mois, trouvez-vous que le Symposium tombe à point?

JC: Oui, absolument. Nos conférenciers ont tous mis des stratégies en pratique et ont expérimenté plusieurs choses sur le terrain. Dans la conjoncture actuelle, ça ne peut que donner de bonnes idées afin d’appliquer différents modèles dans nos propres entreprises.

GAN: Quelles sont les grandes lignes de cette journée de conférences axée plus que jamais sur le numérique dans une optique de marketing relationnel?

JC: Nous aurons plusieurs conférenciers, à commencer par Jacques Nantel, professeur titulaire, HEC Montréal, qui viendra mettre la table avec des sondages et les tendances du marché à travers sa conference «Les plus grands bouleversements dans le monde du commerce de détail et des produits de consommation restent à venir: comment composer avec un client de plus en plus exigeant».

Par la suite, Guillaume Bouchard, chef de la direction de iProspect Canada, dévoilera les résultats d’un sondage intéressant mené en septembre dernier en lien avec l’expérience consommateur. Il développera sur les trois principes que les marques ne peuvent plus ignorer de nos jours.

Patrick White, rédacteur en chef du Huffington Post Québec, sera aussi de la partie. Il discutera du succès sans précédent de ce journal propulsé par le numérique, notamment grâce au bassin important de blogueurs qui rédigent pour son compte.

Quant à eux, Martin Brunelle de Desjardins et Daniel Martial de Pénéga dévoileront un nouveau programme numérique pour les 18-30 ans dans le cadre de la conférence «Le techno-humanisme: un pas de géant dans la communication personnalisée».

Maurice Vaillancourt, conseiller principal chez Sobeys Québec, viendra mettre en lumière l’importance de l’écoute et de l’innovation dans le processus de fidélisation du client roi. Cette conférence sera la moins axée sur le numérique.

Enfin, la journée se terminera avec la présentation d’une étude de cas avec Substance stratégies et Tremblant. Jonathan Nicolas, planificateur stratégique et associé de l’agence et Sandy Strazza chef de marque et CRM de la station touristique présenteront leur étude en ciblant les médias sociaux.

GAN: À qui s’adresse le Symposium?

JC: Toutes les personnes qui sont de près ou de loin impliquées dans le marketing, la relation client ou les communications peuvent en bénéficier. Même les personnes en technologies (TI) peuvent aussi être intéressées par les sujets qui seront traités.

Le Symposium aura lieu au Salon Urbain de la Place des Arts, une nouveauté cette année! Josiane Cousineau assure que le concept sera plus ouvert et branché que jamais auparavant, avec un accès internet sans-fil de surcroît. Serez-vous des quelque 120 personnes qui seront attendues pour l’évènements? Pour y prendre part, inscrivez-vous en ligne.


Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum

À lire maintenant

Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum
Vivala promeut la déconnexion numérique avec le Label VIVALA ™
Des sujets inspirants et des connexions au Congrès ÉAQ 2021
Une vague de changements chez Zú
Une rentrée colorée pour le Prosecco DOC signée Clark Influence
L’IRCM fait confiance à Riposte pour sa stratégie marketing
Grands Prix du Design: Tourisme Laval gagne dans la catégorie Actualisation de marque
Pratico Média conçoit un dossier personnalisé pour Nando's
Bijouteries Lavigueur confie sa stratégie marketing à Agence Mobux
L'ODNQ se refait une beauté
Est-ce qu’on a votre attention?
Olymel fait confiance à dada pour déployer sa marque employeur