Gregory Charles joue du casino

le 14 octobre 2014


La Société des casinos du Québec (SCQ) lance une nouvelle campagne publicitaire mettant en vedette son porte-parole, le talentueux Gregory Charles. Le Grenier aux nouvelles a participé au lancement officiel de la campagne au Casino de Montréal ce matin et s’est entretenu avec Gregory Charles, porte-parole de la SCQ, François Tremblay de la SCQ et Marc-André Gilbert de 1one Productions pour prendre le pouls de l'offensive.

La campagne prend la forme d'une capsule vidéo web de 4 minutes et 30 secondes intitulée Gregory Charles joue du casino, dans laquelle ce dernier livre une performance musicale électronique unique en son genre, captée en un seul plan-séquence. Cette vidéo permet aux Québécois de bien saisir l’offre globale de divertissement offerte par l’ensemble des casinos du Québec, qui se veut étoffée et diversifiée.

«Nous voulions que ça sente le vrai, que ça ne soit pas trop léché, sans grosse postproduction ni montage. Notre mandat était de refléter l'étendue de l'offre de services des casinos», de dire Marc-André Gilbert qui signe la réalisation de la vidéo.

François Tremblay, vice-président aux ventes et marketing à la Société des casinos du Québec, abonde dans le même sens: «Le mot-clé à retenir, c'est vraiment ludique. Nous sommes un endroit où l'on peut trouver une panoplie de divertissement, de la restauration, de l'hôtellerie et du spectacle, en plus, évidemment, des jeux. Nous avons Monsieur Divertissement en personne pour le prouver! Ça fait partie de son ADN.»

En effet, la vidéo met Gregory Charles sous le feu des projecteurs. «Une fois que nous avions trouvé le concept, l'un des défis a été de déterminer le format. Il fallait montrer l'ensemble des caractéristiques du casino afin de changer la perception que les gens en ont, qui n'est généralement pas très positive et très partielle», soutient le principal concerné. On le voit ainsi parcourir un casino transformé en un gigantesque parcours technologique musical conçu à l’aide d’un système électronique connectant et transformant une multitude d’objets inusités en notes de musique. On l'aperçoit pianoter sur une table de jeu, sur des bouteilles de vin et même sur des céleris! Tous ces objets prennent alors vie au rythme des compositions entraînantes, sous l’œil ébahi des téléspectateurs. Gregory Charles est accompagné de musiciens, de la chanteuse Valérie Daure et du chorégraphe et danseur Nico Archambault.

Il aura fallu une nuit entière et une dizaine de prises pour que la centaine d’artisans, musiciens et danseurs soient au diapason en livrant un parcours sans faute. «Nous avons eu à faire une dizaine de prises sur l'espace d'une très longue nuit. C'était un immense défi de coordonner les musiciens, les danseurs, les instruments, le personnel technique et les lieux, parce que le Casino n'était pas fermé. La musique était live. Il fallait que tout soit parfaitement synchronisé», confie Gregory Charles.

Du côté de Cossette, responsable de l’idéation et de la conception de l’offensive, on soutient que la campagne Gregory Charles joue du casino a nécessité le savoir-faire d’intervenants de renom ainsi que l’utilisation d’équipement de pointe.

«Cette campagne représente parfaitement la Société des casinos du Québec. La présence d'autant d'intervenants, ça crée un gros melting pot qui reflète notre vaste offre de services, tout en rappelant notre signature Par pur plaisir. Nous allons dans une direction que peu de gens avaient vu venir», conclut François Tremblay de la SCQ.

La vidéo est diffusée dès aujourd’hui sur le microsite Fallait être là de la SCQ conçu pour la campagne, ainsi que sur ses plateformes sociales. La diffusion de la vidéo sera soutenue par une aguiche de 15 secondes diffusée à la télévision.

La campagne publicitaire poursuit son cours jusqu’au 17 novembre prochain.


Le lancement de la campagne en photos

Crédits

Client: Société des casinos du Québec
Agence: Cossette
Réalisation: 10ne Production
Développement du parcours technologique musical: Engram
Musique et sonorisation: Studios Apollo et Sonart


Marketing Awards: des Québécois sur le jury

À lire maintenant

L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
L’agence Frank accompagnera Fruit d’Or dans sa stratégie numérique
Le Virage Vert de Boite Pac
Arobas Web + numérique dévoile son nouveau positionnement
Un printemps sous le signe de la croissance pour Brouillard
Antonio Uve signe les illustrations pour le site des sauces MIGHTYWARM
Nominations et nouvelle structure pour OPC événements
Babbel revoit son application et élargit son offre
Un nouveau directeur général chez Mishmash Média
Des message audacieux pour les bananes Equifruit
La menace grandissante du «deepfake»
L’agence Bloom s’associe à la plateforme HeyAllo