De la haute définition et de nouvelles stratégies pour MétéoMédia

le 1 octobre 2014


Bonne nouvelle pour les amateurs de météo: la chaîne MétéoMédia déploie dès aujourd'hui ses services en haute définiton. Le Grenier aux nouvelles a posé quelques questions à Claude Sauvé, directeur de la programmation, pour connaître les autres nouveautés qui seront dévoilées au cours des prochaines semaines.

La vague HD

«Déjà en tant qu'utilisateur, je ne tombe pas facilement sur les chaînes qui ne sont pas en haute définition. Propulser MétéoMédia dans les chaînes HD permettra à nos téléspectateurs de nous trouver plus facilement. Il nous fallait aller là où les gens sont, c'était la première des choses», déclare Claude Sauvé.

Mais faire le saut vers la haute définition implique également des changements importants au niveau de l'habillage visuel. MétéoMédia s'est inspiré des améliorations de sa consoeur Weather Network, qui surfe déjà sur la vague HD depuis quatre ans: «Notre nouveau format nous permet plus de créativité au niveau des offres publicitaires et des animations télé. Nous pourrons offrir une meilleure expérience autant à nos clients annonceurs qu'à nos téléspectateurs», soutient Amélie Simoneau, chef de service marketing.

Une longue série de changements

MétéoMédia profite de cette période de renouveau pour effectuer plusieurs changements dans sa façon d'aborder l'information. «Les thèmes sont toujours la météo et l'environnement, cela ne changera pas. Mais ce que nous pouvons améliorer, c'est le rythme, le dynamisme et le look and feel avec lequel nous les présentons, poursuit Claude Sauvé. Nous accorderons plus d'importance aux capsules de nos experts, que nous diffuserons à différents moments. MétéoMédia n'est pas une chaîne que les téléspectateurs synthonisent en continu; mais grâce à ces améliorations, ils pourront être informés en profondeur sur différents phénomènes et prévisions météorologiques».

Parmi les éléments à surveiller, notons les décors, les outils interactifs, le système de présentation visuelle et les nouvelles cartes graphiques. Déjà, un carrousel en forme de «L» permettra aux téléspectateurs de consulter l’information de leur région et les prévisions 14 jours en tout temps.

Et les médias sociaux?

Avec plus de 155 000 fans sur Facebook et 53 000 abonnés sur Twitter, il va sans dire que MétéoMédia profite d'une belle visibilité sur les réseaux sociaux. «Déjà quelques heures après le lancement de la version HD, plusieurs personnes nous ont tweeté pour nous féliciter. Nous avons un lien direct avec la communauté, et nous nous faisons un devoir de leur demander leur avis lorsque nous déployons une nouveauté afin de pouvoir nous ajuster en cours de route», conclut Amélie Simoneau.

De son côté, Claude Sauvé affirme que le réseau misera beaucoup sur la présence de ses présentateurs sur Twitter afin de bonifier son offre: «Nos interventions suscitent beaucoup de réactions, et j'aime beaucoup le rapport que propose Twitter avec nos téléspectateurs. Nous avons une stratégie plus étoffée pour ce réseau, pour lequel nous mettrons nos présentateurs à contribution».

MétéoMédia HD est distribuée par Bell Télé Fibe (1105) et Vidéotron (620) et sera également bientôt disponible aux abonnés de Cogeco et de TELUS.


L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande

À lire maintenant

L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
L’agence Frank accompagnera Fruit d’Or dans sa stratégie numérique
Le Virage Vert de Boite Pac
Arobas Web + numérique dévoile son nouveau positionnement
Un printemps sous le signe de la croissance pour Brouillard
Antonio Uve signe les illustrations pour le site des sauces MIGHTYWARM
Nominations et nouvelle structure pour OPC événements
Babbel revoit son application et élargit son offre
Un nouveau directeur général chez Mishmash Média
Des message audacieux pour les bananes Equifruit
La menace grandissante du «deepfake»
L’agence Bloom s’associe à la plateforme HeyAllo