75% des jeunes Québécois adeptes de vidéos en ligne

le 29 septembre 2014


Le CEFRIO a dévoilé les résultats du dossier «Divertissement en ligne» de sa plus récente enquête NETendances. Sans grande surprise, le web occupe une place de plus en plus grande dans les foyers de la province, et ce, tant au niveau de la musique, de la télé que de la lecture.

Faits saillants

  • Un adulte québécois sur deux (48,5 %) s'adonne au visionnement de vidéos (sur Youtube et Vimeo, par exemple) en ligne, soit près de six internautes sur dix (57,2 %). Il s'agit là de l'activité la plus populaire sur le web, surtout chez les 18-44 ans, où ce pourcentage grimpe à 75,9%.

  • N'étant pas en reste, le visionnement de webséries est pratiqué par 48,7% des 18 à 44 ans et 23,5% chez les 45 ans et plus. Pour ce faire, 48,1% branchent leur téléviseur à Internet, une nette hausse par rapport aux 38,9% de 2013.

  • La proportion d’internautes qui regardent la webtélé est plus élevée chez les adultes détenant un diplôme collégial ou universitaire (41,9 %) comparativement à l’ensemble de la population adulte (36%), alors qu’elle est moins élevée chez les adultes avec un diplôme de niveau primaire ou secondaire (24,9%).

  • Les Québécois sont toutefois plus frileux lorsqu’il est question de déposer du contenu en ligne, préférant déposer des photos (24,5 %) que des vidéos (7,2 %).

  • Même son de cloche au niveau de la musique: trois adultes québécois sur dix (29,7 %) téléchargent de la musique, à parts égales entre téléchargements payants (18,7 %) et téléchargements gratuits (18 %).

  • 27,1 % des sondés affirment écouter la webradio tandis que 24,9 % préfèrent la musique en continu (streaming).

  • De plus, 30,5 % des adultes québécois jouent à des jeux en ligne que ce soit à partir de sites de jeux (18,9 %), de consoles de jeux (14,1 %) ou de sites de réseautage (11,6 %).

  • Enfin, les liseuses électroniques remportent aussi leur lot de succès, sachant qu’un peu plus d’un adulte québécois sur dix (12,5 %) en possède une. Cette proportion augmente drastiquement chez les adultes québécois scolarisés et dont le revenu est élevé, atteignant 23% chez les diplômés universitaires et 28% chez les gens gagnant plus de 100 000$ par année.

L'enquête NETendances 2014 a été réalisée par le CEFRIO avec la collaboration du Bureau d'intervieweurs professionnels (B)P) et financée par le Mouvement des caisses Desjardins et le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Cliquez ici pour connaître tous les résultats de cette étude.

À lire maintenant

Pense Bon: la communication au service de l'impact social
Le marketing relationnel au coeur de la 10e année de collaboration entre Lassonde et Adviso
Bob a le vent dans les voiles
Pierre-Luc Bérubé nommé VP, ventes et marketing chez Tafisa Canada
Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Desjardins et CRI agence présentent la Loge aux énigmes lors du FEQ