Ne risquez pas votre vie pour un message banal

le 10 septembre 2014


Plusieurs grands de ce monde sont morts pour avoir livré des messages dénonciateurs et ont marqué l’histoire pour cette même raison. Aujourd’hui, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) souhaite que la mort ne s’en prenne pas à vous pour un message texto banal.

La nouvelle campagne de sensibilisation de la SAAQ s'articule autour de la signature «Ne risquez pas votre vie pour un message banal» et livre un message clair: texter en conduisant induit un risque qui ne vaut pas la peine d’être encouru. lg2 a conçu la campagne en énumérant des dates et des faits historiques afin de sensibiliser le public à ce risque avec un impact percutant.

La campagne comprend une exécution télé, deux messages radios bilingues et une vignette électrostatique.

Crédits:
Clients: Patrice Letendre et Marlène Gagné - Société de l’assurance automobile du Québec
Vice-président et directeur de création: Luc Du Sault
Conception-rédaction: Nicolas Boisvert
Direction artistique: Luc Du Sault
Planification stratégique: Catherine Darius, Mireille Côté et Sandie Lafleur
Service-conseil: Alexandra Laverdière, Mireille Côté et Sandie Lafleur
Réalisateur: Nicolas Monette
Maison de production: Quatre Zéro Un
Producteur d’agence: Claudia Lemire
Studio de son: Boogie Studio
Médias: Isabelle Baillargeon et Véronique Arteau - Touché!



À la rescousse de la langue française

À lire maintenant

Covid-19: 35 % des Québécois ont envisagé de changer d’emploi
Mauril, joindre l'utile à l'agréable
Un nouveau mandat en immobilier pour Performa Marketing
Les artistes de l'agence Anna Goodson à l'honneur
Un nouveau concept hybride de Hilton au Québec
Zú renouvelle son partenariat avec la Banque Nationale
Une nouvelle plateforme d’entraînement C30M signée Alias Clic
Célébrez la diversité tout le mois de juin avec Eska
Cheekbone Beauty et Sid Lee gagnants du Concours pour l’inclusion, la diversité et l’équité en publicité (IDEA)
Tel-jeunes est là
Zone des héros IGA: une deuxième chance pour les travailleurs de première ligne
À la rescousse de la langue française