RNC MEDIA lance Radio 9

le 8 septembre 2014


C’est demain, 9 septembre, que RNC MEDIA tournera une page de son histoire pour en écrire une nouvelle avec le lancement de Radio 9 (91.9 FM), une nouvelle station montréalaise qui misera plus que jamais sur le contenu verbal dans un concept moderne de radio parlée, mais jamais statique.

Avec cet avènement, peut-on dire nécessairement dire que Radio X Montréal cède sa place à Radio 9? Pas nécessairement, explique le président et chef de la direction de RNC MEDIA, Raynald Brière, en entrevue avec le Grenier aux nouvelles: «Radio 9 ne remplace pas vraiment Radio X Montréal. En fait, on lance une nouvelle station, tout simplement. Après deux ans, nous sommes arrivés au constat qu’on n’irait pas plus loin. Nous avions notamment atteint un plateau sur le plan financier avec 4% des parts de marché. Ce n’était pas assez; il aurait fallu croître plus rapidement. Nous avons donc décidé de lancer une nouvelle station avec une nouvelle appellation et une nouvelle équipe d’animation».

Radio 9 se veut une station fortement engagée et dotée d’un esprit critique aiguisé, proposant du contenu verbal jour et nuit, du lundi au vendredi, tout en offrant un format musical rock la fin de semaine, répondant ainsi aux habitudes de consommation de l’auditoire. La station s’inspirera des débats et des sujets d’actualité qui préoccupent les Montréalais pour pimenter ses émissions. Résolument interactive, Radio 9 donnera le droit de parole à son auditoire, lequel sera invité à confronter ses idées avec celles émises en ondes. Que ce soit par téléphone, sur le site web de la station, sa page Facebook ou par texto, tous les moyens seront bons pour se faire entendre.

«Radio 9 sera tout à fait unique, car elle s’inspirera des débats publics, explique Yves Bombardier, vice-président, programmation et information, de RNC MEDIA et directeur général de Radio 9. Que ce soit en affaires publiques et sociales, en matière de politique ou de sport, nos animateurs y livreront de l’information commentée avec un argumentaire à la fois logique et critique. Ce sera également une tribune propice aux échanges parfois intenses et enflammés, ainsi qu’aux prises de position fermes.»

«Il y a clairement un besoin dans le marché montréalais pour une telle radio, précise pour sa part Raynald Brière. Nous offrirons une programmation différente, avec des personnalités engagées, en plus de faire une large place à l’auditoire, qui aura véritablement son mot à dire. Aux annonceurs, nous proposons une fenêtre additionnelle dans le marché de la radio. Nous faisons le pari de la qualité et de la diversité en vue de créer une radio parlée qui aura de l’impact.»

Cet impact se chiffre à 10% des parts de marché dans un horizon qui frôle le 18 à 24 mois. Tel est l’objectif à terme de la nouvelle station afin d’assurer sa rentabilité.

Pour les annonceurs, Radio 9 promet de mettre sur pied des concepts novateurs de commercialisation afin de rejoindre plus efficacement leur public.

Toutes les émissions de Radio 9 pourront être écoutées en direct ou en différé sur le site web de la station.

Programmation

De 5h30 à 10h, le journaliste-animateur Louis Lemieux sera à la barre de Lemieux, c’est le matin. Il y sera entouré d’une équipe aguerrie, comprenant Louis-Philippe Guy aux nouvelles, Stéphanie Drolet aux arts et spectacles/télé, et Marino Gagnon aux médias sociaux. De plus, Louis Lemieux comptera sur la participation quotidienne de collaborateurs reconnus, dont l’entrepreneur François Lambert (Dans l’oeil du dragon), l’avocate criminaliste Me Mia Manocchio, le stratège politique Richard Décarie et le coloré animateur/journaliste sportif Jean Charles Lajoie.

À la 20e et à la 50e minute de chaque heure, Parce que vous avez votre mot à dire constituera une tribune où les auditeurs commenteront tout ce qui les préoccupe. Ils pourront aussi réagir aux idées débattues. À 7h30, les auditeurs partageront leur nouvelle à eux avec Louis Lemieux dans le segment C’est quoi, votre nouvelle?.

Chaque jour, dès 8h, une personnalité différente viendra discuter de ce qui la touche dans L’opinion du jour. Puis à 8h55, elle confrontera ses points de vue à ceux des autres dans le Débat du jour, qui mettra en opposition différents aspects de la nouvelle du jour. Bien entendu, Louis Lemieux réalisera des entrevues avec les principaux acteurs de l’actualité, sans oublier qu’il livrera, à la neuvième minute de chaque heure, La météo revue à 9. Enfin, il recevra les commentaires d’automobilistes témoins de situations exceptionnelles dans «Les cônes orange».

Puis, de 10h à 13h, dans Tête de Proulx, l’animatrice Caroline Proulx, en plus de prendre position, interrogera à sa manière les acteurs de l’actualité du moment avec des questions percutantes et directes. Ici, pas de place pour les discours prémâchés et les réponses toutes préparées. Caroline Proulx donnera une place prépondérante aux auditeurs à raison de deux fois l’heure. Ainsi, des auditeurs seront invités à réagir aux enjeux débattus en direct, par téléphone ou par les médias sociaux. De 12h à 13h, Martin Pelletier se joindra à Caroline Proulx pour débattre dans La joute. Des invités représentant des intérêts différents sur un sujet préoccupant y défendront leurs points de vue. Les auditeurs pourront encore participer à ces échanges et ainsi les bonifier.

De 13h à 15h, Dominic Maurais proposera dans Maurais Live sa vision de ce qui fait la manchette. En compagnie de son complice Jean-Christophe Ouellet, il prendra position, commentera et suscitera le choc des idées avec sa couleur habituelle en analysant et en remettant en question les événements marquants du jour. Il sera entouré de collaborateurs, dont Richard Martineau, Denise Bombardier, Gilles Duceppe, Jean-Jacques Samson, Lise Ravary et Jacques Brassard.

«Le sport occupera une très large place sur nos ondes », signale Yves Bombardier. Ainsi, la fin de journée et le début de soirée y seront consacrés, avec Jean-Charles Lajoie; du sport et rien d’autre, de 15h à 19h. Dans ce nouveau rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de sport, Jean-Charles Lajoie analysera et commentera l’actualité sportive notamment en compagnie du chroniqueur Réjean Tremblay, à 16h, et de l’éditorialiste Yvon Pedneault, à 16h30.

De plus, Jean-Charles Lajoie comptera sur la présence du journaliste/animateur Stéphane Gonzales et du webmestre Marc Danis. À cette équipe de spécialistes se joindra une trentaine de collaborateurs et experts, tels Rodger Brulotte, Jean Perron, Kim St-Pierre, Mathieu Darche et Gabriel Grégoire, mais aussi des tripeux de sport comme les comédiens Claude Legault, Patrice Robitaille et Marcel Sabourin.

Les auditeurs ne seront pas en reste, car à 15h20 et 17h30, ils pourront donner leurs opinions à La taverne; à 15h30, ils participeront au Quiz des Fern; à 17h, ils feront partie du débat 109 %; puis à 18h, ils seront dans L’estrade populaire. D’autres rendez-vous leur seront proposés avec Le barrage et Le six pack, sans compter les entrevues de Jean-Charles Lajoie sur les sujets chauds de l’actualité sportive.

La fin de semaine, Jean-François Paquet et l’équipe du Garage proposeront de la musique rock entendue nulle part ailleurs de 10h à 18h.


GLO accueille 6 nouveaux stagiaires

À lire maintenant

GLO accueille 6 nouveaux stagiaires
Commères a le vent dans les voiles
Le virage numérique du Centre du Rasoir
Une star montante des TI est née
2C2B transforme la formule du coworking
BROUILLARD dans le feu de l'action
Route 363, une vodka faite à 100% de patates d'ici
Les effets de la pandémie sur le corps en images
Célébrons la résilience des Canadiens en route vers Tokyo 2020
Trois nouveaux lead créatifs chez TUX
Radio-Canada et l'agence Glassroom pour Desjardins remportent les honneurs du concours TAC-TIL
Du bonheur en quantité pour Sysco Québec