DIG: Claude Léger répond à Frédéric Proulx

le 4 septembre 2014


La semaine dernière, le Grenier aux nouvelles a publié un article traitant du départ de Frédéric Proulx au sein de DIG. Aujourd’hui, Claude Léger, fondateur de l'agence, rétorque dans une lettre ouverte afin de livrer sa version des faits.

«Robert Otis et moi-même sommes des personnes de nature discrète et n’avons jamais cherché à nous retrouver sous les projecteurs. Cependant, nous ne pouvons laisser Monsieur Proulx relater l’histoire de DIG et répandre des affirmations mensongères.

Les raisons de notre décision de ne plus collaborer avec monsieur Proulx sont trop nombreuses pour être énumérées ici, et ne font pas l’objet d’une diffusion publique. Le seul élément qui importe à ce moment-ci et à retenir, est que Robert et moi, nous nous sommes dissociés de ce partenariat avec Monsieur Proulx puisqu’il n’a pas rempli sa mission au sein de l’entreprise.

Malgré toutes nos années en affaires, tous nos succès et toutes ces compagnies que nous avons mises sur pied, avec plus d’une douzaine de partenaires différents, nous avons tout de même commis un faux pas en choisissant de nous associer avec Monsieur Proulx. Récemment, nous avons choisi de corriger cette situation et nous poursuivons nos activités comme nous l’avons toujours fait, Robert et moi. Rien de plus.

DIG (anciennement OSL/OLm) existe depuis plus de 25 ans: notre entreprise se trouve en bien meilleure santé aujourd'hui, suite à cette décision. DIG a effectivement connu une récente croissance en raison de plusieurs gains, et continuera à progresser, à prospérer et à bien servir ses clients, comme elle l'a toujours fait.» - Claude Léger


Nous jouons tous pour le Canada avec Canadian Tire

À lire maintenant

lg2 signe la plateforme transactionnelle de norda™
Lambert fait confiance à NATA PR
Nous jouons tous pour le Canada avec Canadian Tire
La consommation de vidéo en sourdine est le nouveau normal
De nouveaux mandats gouvernementaux pour Les Évadés
SOMA accueille deux nouveaux joueurs
Personnalité de la semaine: Simon Roy (Polygraphe)
L’Étoile montante du jour: Katherine Olivier (Roy & Turner)
Simon Duhamel de Consulat réalise à distance pour une banque Suisse
Le Grenier accueille une nouvelle recrue
TANK Worldwide dévoile ses nouveaux bureaux adaptés au modèle hybride
Partager le moment, c'est oser vivre autre chose