Le BEC lance «LifeSpeak», un service d'aide numérique

le 23 juin 2014


Le Bénévolat d'entraide aux communicateurs (BEC) annonce aujourd'hui le lancement de la plateforme LifeSpeak, une vidéothèque numérique de conseils personnels et professionnels adaptés aux besoins des professionnels de l’industrie des communications marketing.

La plateforme est composée de 54 vidéos en français ou en anglais portant sur des sujets tels que la santé physique et mentale, la croissance personnelle, les finances et les relations familiales.

Les capsules peuvent être consultées en tout temps et confidentiellement sur toutes les plateformes, et le contenu est mis à jour régulièrement pour correspondre aux intérêts et besoins manifestés par les utilisateurs.

«Avec ce nouveau service, nous rejoignons désormais les gens là interagissent dans la vie de tous les jours», souligne Sylvain Perreira, nouveau président du comité de direction du BEC. «Tant au niveau du développement professionnel qu’au niveau du bien-être de l’industrie, il s’agit d’une opportunité pour le BEC d’aider encore plus de collègues de l’industrie à surmonter les petits et grands obstances de la vie.»

Il est également possible de s’inscrire gratuitement au service LifeSpeak 2.0, où il est possible de demander à un expert une séance de bavardage en ligne mensuelle modérée par un spécialiste. Cet outil permet ainsi d’obtenir des réponses personnalisées sur une vaste gamme de sujets.


Le bec lance le prix bienveillance

À lire maintenant

Centraide donne l’essentiel
Protégez-vous dévoile une nouvelle campagne
Le Gala Artis sous la direction artistique de Lüz Studio
La paire MediaTonik et Desjardins à la rencontre des entrepreneurs
Kareen Emery devient vice-présidente chez sept24
La SOCOM est à la recherche de candidats pour son C.A.
Dans l’œil de Tamara Chanoine (pigiste)
Du talent à revendre à l’Université Laval
Disparition des cookies tiers: en quête de solutions
Hydro-Québec fait appel à Toast Studio
Attraction Média et la Fondation Le CIEL contre la haine en ligne
McDonald's met de l'avant sa poutine