TVA voit grand pour sa nouvelle programmation

le 17 juin 2014


Dans les dernières semaines, TVA a lancé sa nouvelle programmation avec comme points forts cinq nouveautés qui sauront vous accrocher à votre téléviseur. Afin de mieux comprendre l’univers de la chaîne, Grenier aux nouvelles a demandé à la directrice des ventes nationales – solutions convergentes, Katia Villeneuve, de commenter quelques décisions.

Le format de présentation

Tout d’abord, il faut comprendre que c’est la deuxième année que TVA décide de présenter sa nouvelle programmation directement dans les agences. Cette technique permet de mieux rejoindre les intérêts et questionnements de celles-ci et cela leur laisse la possibilité de personnaliser chacune de leurs présentations.

«Les agences apprécient beaucoup quand on se déplace. C’est selon leurs horaires et leurs disponibilités, et comme ils sont entre eux, ils peuvent poser plus de questions. Cela nous permet également d’adapter le contenu de notre présentation en fonction de l’agence et d’ajuster selon leurs objectifs», explique Katia Villeneuve.

Les petits nouveaux

La chaîne présente pour l’automne 2014 cinq nouveautés qui se démarquent à leur façon et permettent de rejoindre un public varié.

Il sera donc possible d’écouter Au secours de Béatrice, une série humoristique qui confirme le retour de Sophie Lorain à titre de comédienne. Dans cette histoire, le personnage de Béatrice Clément, médecin urgentologue de 48 ans, éprouve des malaises physiques et inexplicables qui l’amènent à consulter à reculons un psychologue.

Complexe G œuvre également dans le même registre humoristique, mais cette fois-ci, l’histoire décrit plutôt le quotidien d’une entreprise où travaillent six femmes au comportement décalé, entourées de leurs divers collègues. Complexe G est d’ailleurs l’adaptation de la série Working Girls.

L’été indien sera en quelque sorte le retour de Julie Snyder à titre d’animatrice de talk-show, où elle proposera des topos filmés à travers le Québec pour redécouvrir ces différentes régions de la Province. Tournés en quatre émissions de 90 minutes, il vous sera possible de voir Francis Cabrel découvrir le coin de Fred Pellerin et vice versa.

Sur invitation seulement mettra en place Stéphane Rousseau qui recevra différents invités pour une soirée privée dans son «loft personnel». Chaque semaine, deux duos d’amis artistes et leur entourage se livreront des batailles lors des différents jeux qui leur seront proposés.

5 continents, 9 destinations et 20 célibataires pour l'émission «Vol 920»

TVA confirme qu’une nouvelle téléréalité fera son entrée dans la programmation automnale 2014 et insiste pour dire qu’elle sera différente sur plusieurs aspects. Vol 920, c’est neuf destinations sur cinq continents et 20 célibataires qui tenteront non pas de ne pas être éliminés, mais bien de remporter le prochain billet d’avion pour la prochaine destination.

«Vol 920 est une téléréalité où on va parcourir le globe. Il y aura visite de coins inusités, c’est-à-dire que nous allons les mettre hors des sentiers battus et des destinations traditionnelles. On veut véhiculer des valeurs beaucoup plus ouvertes sur le monde, d’un point de vue plus «reporter» et «découvertes». Ce pourquoi les participants n’auront droit qu’à un seul sac de voyage, contrairement à Occupation Double où les participants prenaient quatre valises pour déménager dans la maison. On veut avoir cette impression que tout est pratiquement tourné avec une caméra à l’épaule et que quelques scènes sont même filmées avec une GoPro. Pour cette émission, il n’y a donc pas d’éliminations, mais bien des situations où il faut gagner son billet d’avion pour la prochaine destination. Ça va être des contrastes d’une semaine à l’autre, on pourra autant visiter une région éloignée de l’Asie, autant qu’une ville de l’Afrique du Sud», ajoute Mme Villeneuve.

Cette émission vise d’ailleurs la nouvelle génération qui souhaite voyager et découvrir le monde. Il y a un certain désir d’illustrer cette nouvelle réalité pour la chaîne.

Le défi avec TVA Sports

Même si la chaîne se nomme TVA, préparer une nouvelle programmation comporte toujours des défis, surtout lorsqu’il s’agit d’offrir du contenu sportif. Voici ce que Katia Villeneuve avait à dire: «Le défi aujourd’hui est la quantité de plateformes auxquelles on s’est habitué dans l’ensemble de nos façons de consommer des produits et de l’information. Souvent, on dit qu’on est assis devant trois écrans: la télévision, la tablette électronique et le téléphone intelligent. Il faut donc trouver un moyen de combler l’utilisateur dans son expérience multi-plateformes et c’est surtout ça le défi avec TVA Sports. Il faut que tous ces appareils, et nos applications, soient complémentaires et en même temps différents, servant des besoins différents pour l’amateur de sports.»

Ce pourquoi TVA Sports a beaucoup investi pour revamper le nouveau site et permettre aux utilisateurs de revoir les meilleurs passages des matchs sportifs, sans oublier la nouvelle fonction qui permettra la sélection de nouvelles plus spécifiques à regarder (dans le même format que Buzzfeed).

En terminant, Mme Villeneuve a insisté pour mentionner que «75% du contenu de TVA est créé et produit au Québec, il ne faut pas oublier ça».


QUB, la nouvelle application et plateforme de Québecor

À lire maintenant

Bleu Jeans Bleu lance une chanson pour Bud Light
Facebook et YouTube en tête des sources de consommation d’actualités
Desjardins soutient l’autonomie financière des jeunes
OVA – Le futur à portée de main
BROUILLARD ne chôme pas
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage
L’Étoile montante du jour: Lucie Nguyen (URBANIA)
Les Talents M: Et si on changeait le monde une rencontre à la fois ?
Couche-Tard en mode ODpanneur